Eurocup : Valence au tapis, Kazan et Galatasaray au top

Les clubs de l’ex-URSS, les chapkas et les plages espagnoles, c’est le Last 16 d’Eurocup.

Dans le groupe I, Banvit l’a emporté à domicile contre Triumph Lyubertsy (86-79) malgré un petit Sammy Mejia (4pts et 4rbds) mais un énorme Chuck Davis (26pts). Malgré le faible écart, Banvit a nettement dominé la rencontre. Les Russes ont offert à leurs adversaires 36 lancers francs (21/36 pour Banvit) alors qu’ils n’en ont tiré que 8. L’autre rencontre de la soirée a vu Buducnost battre Budivelnik (79-75) au bout du suspens grâce à un énorme quatrième quart gagné 24-10. Pourtant, si l’on respectait l’évaluation, Budivelnik aurait mis une branlée à son adversaire (91-68). A noter l’énorme match de Malcolm Delaney avec 20pts et 5pds. En voilà un qui a manqué du côté de Chalon…

Le groupe J a vu Bilbao se rebeller face à Valencia. Adrien Moerman (6pts et 3rbds) et ses coéquipiers ont ainsi pu gagner leur premier match dans ce Last 16. Rien n’est perdu pour la qualification. Côté Valencia, Justin Doellman a été en dessous de ses performances des dernières semaines (5pts). Seul Kelati a assuré avec 20pts dont 5/7 à 3pts. L’autre match du groupe a vu Riga, l’équipe qui a éliminé le MSB en poules, gagner à Nymburk (85-80). Petit match de Will Daniels avec seulement 6pts. Heureusement, 4 de ses coéquipiers ont fini au dessus de 13pts et ont fait sauter la défense tchèque dans les 10 dernières minutes avec 31pts marqués.

Le groupe K a vu le Spartak écraser Zielona Gora (89-69), avec un bon match de Zach Wright (13pts et 7pds). Ça a bien tourné d’ailleurs du côté de St Petersburg avec 25 passes décisives et très peu de balles perdues (8). Dans l’autre rencontre, le Lokomotiv Kuban a continué son sans faute en venant à bout de Seville (87-80). Les ex-coéquipiers d’Ali Traoré ont vu Aleks Maric retrouver son niveau Euroleaguesque avec 26pts et 9rbds.

Enfin, le groupe L n’avait rien d’intéressant hier soir. Galatasaray a écrasé Ulm (82-66), grâce à un Carlos Arroyo de gala (15pts et 8pds) et un très bon Milan. Pas celui de Sergio Scariolo qui dévisse depuis le début de la saison mais bien Milan Macvan (14pts et 5rbds). L’UNICS Kazan s’est également amusé face à l’Etoile Rouge (78-59). La vraie question est que fait Chuck Eidson ici ? Il devrait jouer ce soir ou demain plutôt… 25 d’évaluation pour l’ancien Strasbourgeois (il fallait bien le rappeler).

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.