ALL STAR GAME

Euroleague : Défaite logique de Strasbourg face au Real, Milan au Top 16

Comme prévu, Strasbourg n’a pas eu la moindre chance face au Real Madrid qui a préservé son invincibilité en Euroleague en l’emportant

Quand deux équipes déjà qualifiées se rencontrent cela donne parfois des rencontres assez bizarres comme ce Lokomotiv Kuban-Panathinaikos. Après avoir bien démarré, l’équipe moscovite s’est noyée en l’espace de deux quart-temps mal maîtrisés (45-21 entre les 10e et 30e minutes). En mode gala, le Pana n’a u que deux joueurs en-dessous de la barre des dix points dont un, Vasileios Charalampopoulos, a à peine passé deux minutes sur le terrain. Côté Loko, la stat qui tue : le 8/14 aux lancers-francs. Quand on est déjà largué, il n’était pas la peine d’en rajouter en gâchant autant de points faciles.

Aaron-CelSans véritable enjeu, le Galatasaray-Stelmet Gora n’a pas débouché sur un match exceptionnel se terminant même sur un petit 15-10 en faveur des Turcs. Hormis le très sollicité Furkan Aldemir (33 minutes pour 11 points et 16 rebonds), le coach Ergin Ataman en a profité pour bien faire tourner son groupe et ménager les organismes. Seul satisfaction pour l’équipe polonaise d’Aaron Cel : le gain de la bataille du rebond (42 à 40). C’est peu mais lui et ses coéquipiers ont au moins eu le mérite de ne pas lâcher dans ce domaine.

Perdre contre Madrid c’est logique, le faire de seulement 13 points en remportant par 33 à 26 la deuxième mi-temps c’est très honorable pour Strasbourg. Tout s’est finalement noué durant le deuxième quart-temps totalement survolé par le Real Madrid (34-16). Quand Madrid accélère, il devient très difficile de lui résister même avec un bon Antoine Diot (17 points et 3 passes décisives). Mais Strasbourg n’a pas plongé pour autant retrouvant de l’unité durant la deuxième partie de la rencontre face toutefois à un Real qui jouait avec le frein à mains.

Ambiance thriller en Italie pour Milan… En effet, les Milanais ne se sont imposés que sur la plus petite des marges face aux Allemands de Bamberg. Le panier de la gagne ? Un lancer-franc d’Alessandro Gentile dans la dernière minute. Bamberg peut nourrir des regrets car Jamar Smith a eu le panier de la victoire dans ses mains mais ça n’est finalement pas rentré.

Les résultats :

Lokomotiv Kuban-Panathinaikos : 63-82

Galatasaray-Stelmet Gora : 76-57

Milan-Bamberg : 74-73

Madrid-Strasbourg : 79-66

Toutes les stats ici

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.