Euroleague : Dimitris Diamantidis brille toujours

Si le panier de la gagne a été l’oeuvre de James Feldeine, Dimitris Diamantidis a bien contribué à la victoire du Panathinaikos contre Malaga 68 à 66.

Dans quelques mois Dimitris Diamantidis prendra sa retraite. C’est peu dire qu’il sera regretté sur à peu près tous les parquets d’Europe tant le meneur a marqué son époque. Mais n’allez pas croire qu’il soit en pré-retraite car le « Diamant » brille toujours. Face à Malaga il a été l’un des gros artisans du succès (68 à 66) de la team grecque avec ses 17 points et 7 passes décisives. Le panier de la gagne est toutefois à mettre à l’actif de James Feldeine. Malaga peut s’en mordre les doits tout en ne s’en prenant qu’à eux-mêmes vu les occasions gâchées dans le money-time.

En bref

Si Nando De Colo est un candidat naturel pour le trophée de mvp, l’arrière Malcolm Delaney fait office de sacré challenger. L’ancien chalonnais a encore sorti une grosse prestation (25 points, 5 rebonds et 5 passes décisives) dans le succès du Lokomotiv Kuban face à l’Anadolu Efes (78-77). Côté turc Fenerbahce a eu plus de chance en s’imposant largement sur le parquet de L’Etoile Rouge de Belgrade (88-65). Enfin Brose Baskets a décroché le premier succès de son histoire au Top 16 aux dépends du Zalgiris Kaunas (96-63). Cela méritait bien une belle célébration après-match.


Les stats

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.