Euroleague : Fenerbahçe en finale !

Le Fener a eu besoin d’une prolongation pour se débarrasser d’un Saski Baskonia héroïque et rejoindre la finale.

Après des années d’énormes déceptions, Fenerbahçe tient enfin sa première finale Euroleague. Si dominateurs au cours de ces derniers mois sur la scène européenne, les Stambouliotes se sont néanmoins fait une sacrée frayeur face à Saski Baskonia en demi-finale, en allant chercher la victoire en prolongation (88 – 77).

Auteurs d’un début de match canon, avec un 13 – 0 initial, les hommes de Zeljko Obradovic ont sans doute cru être tombés sur un Vitoria étouffé par la pression. Que nenni. Par l’entremise du soliste Darius Adams (19 pts à 4/13 de loin) et de Ioannis Bourousis (22 pts, 10 rbds), la formation basque a peu à peu remonté son déficit. Revenue à un petit point à la pause, la bande à Kim Tillie (13 pts, 3 rbds) avait trouvé la clé : grosse pression sur le porteur du ballon, un-contre-un, tirs à trois points. Un schéma presque trop simpliste mais ô combien piégeux pour un Fener tombé dans la facilité.

Sorti de leur collectif et de leur ligne de conduite faisant, d’habitude, la part belle à Ekpe Udoh (14 pts) et Jan Vesely (14 pts), les Turcs ont pendant de longues minutes tenté d’imiter leurs opposants, jusqu’à se laisser mener de 5 unités à 6 minutes de la fin. Tout juste maintenu en vie par un Luigi Datome (15 pts, 7 rbds) et un Kostas Sloukas en forme ascendante (13 pts, 5 rbds, 7 pas), le Fener s’en est finalement sorti en laissant à nouveau parler ses grands dans la peinture ainsi qu’en bénéficiant, il est vrai, des maladresses des héros basques du la ligne des lancers, à savoir Bourousis et Adams.

La prolongation arrachée, Bogdan Bogdanovic (18 pts, 6 rbds) a très vite tué le suspense. Sans adresse, la tête dans le sceau, Saski Baskonia a laissé son rêve s’évaporer. Fenerbahçe essaiera de son côté de le réaliser, dimanche, face au CSKA Moscou.

 

Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.