Euroleague : La révolution est en marche !

L’Euroleague a décidé de contre-attaquer le projet de la FIBA avec une ligue semi-fermée.

La « guerre » continue entre la FIBA et l’Euroleague. Cette dernière a présenté ce mardi son projet qui tend vers un vrai championnat. Avec IMG comme partenaire (pour 360 millions d’euros sur dix ans), seize équipes vont s’affronter sur des matchs aller-retour. On connait déjà les noms de onze formations : Anadolu Efes, Fenerbahce, CSKA Moscou, Barcelone, Vitoria, Real Madrid, Milan, Maccabi, Zalgiris, Olympiacos et le Panathinaikos. Les autres tickets disponibles seront accordés au vainqueur de l’Eurocup, aux champions de trois pays encore inconnus (on peut imaginer deux tickets pour la France et l’Allemagne) et au vainqueur d’un tour de qualification avec huit équipes. Il n’y aurait pas de changement concernant les quarts de finale au meilleur des cinq matchs et pour le Final Four.

On n’est pas loin d’un championnat façon NBA. Dans son communiqué de présentation, l’Euroleague évoque d’ailleurs les notions de franchises. On attend désormais la réaction de la FIBA qui avait laissé planer la menace d’une exclusion des fédérations qui laisseraient s’engager en Euroleague des équipes de leurs championnats nationaux. Au-delà de ça on voit mal comment ce format pourrait s’intégrer aux calendriers des équipes respectives, surtout avec la mise en place des fenêtres avec des rencontres pour les sélections nationales. Le feuilleton n’est sans doute pas encore terminé…

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.