Euroleague : l’AntiRecap de la troisième journée

La semaine #3 revue et corrigée en dix points.

Choses à voir:

Les 10 choses, utiles ou superflues, à retenir:

1. Le Sato-gate est terminé, la série du Fener aussi. Solides, les Madrilènes viennent s’imposer en Turquie, bien emmenés par la star internationale de la danse, ancien pensionnaire du Bolchoï, qu’est Rudy Fernandez. Simone Pianigiani a du regretter de ne pas avoir Nico Batum à portée de main. Pablo “don’t call me Gloria” Laso continue à construire, semaine après semaine, un groupe et une équipe qui semblent déjà plus stables que la saison passée…

2. Le Khimki Moscou reste muet en Italie, et se prend les pieds dans le tapis à Cantù. Limités à 54 points, avec un joli 6/12 aux LF, ainsi qu’en splendide 4/19 à 3 points, écrasés aux rebonds (40 à 26), c’est Stalingrad, pour les Russes… Cantù se relance et prend l’avantage sur un adversaire direct dans la course au Top 16.

3. Dans le Christian Lacroix award de la plus belle veste de la semaine, 3 équipes se partagent le trophée. Chalon, d’abord, qui se fait descendre en flammes par le Maccabi, à domicile. Shelden Williams surnage, Brion Rush est moins dramatique, tandis que Blake Schilb et Steed Tchicamboud sont clairement ciblés. 61-90 au final.

Balbay et Farmar bougent l’EFES, et permettent à leur équipe de dynamiter Zagreb. Un Mickael Gelabale en demi-teinte (9 pts, 8 d’éval) se montre un peu dans le marasme croate… 85-66

4. Le Kinder challenge des équipes surprises ne compte plus qu’un seul candidat: Zalgiris Kaunas, qui, pour la 3e fois, s’impose. Juste face à l’Olympiacos, cette fois-ci. Dommage pour Plaza qui va bientôt compter ses jours…

5. L’ASVEL award tend les bras à la Montepaschi, qui se fait exécuter au buzzer, en prolongation, à Malaga. La cité toscane enchaîne sa 3e défaite consécutive. Karma is a bitch. En plus d’être parti avec des joueurs, Pianigiani serait-il, aussi, parti avec l’histoire du club?


6. Sergio Scariolo est coiffé par Jacques Dessange. Et par Dusko Ivanovic, aussi. Vitoria vient s’imposer de 10 points à Milan. Et faire le voyage de Milan, c’est long. Les Frenchies connaissent des fortunes diverses (Heurtel: 5 pts, 3 d’éval en 17 min; Causeur: 2 pts,-3 d’éval, en 28 min). Le Caja Laboral arrache sa première victoire de la saison. Et l’ami Sergio, lui, s’arrache une mèche de plus…


7. Bamberg tombe logiquement à Moscou, après avoir cependant lutté pendant plus de 30 minutes avec la manière. Dommage.

8. Le Partizan tombe à Vilnius et grille une cartouche, dans sa course au Top 16. Le changement de coach, exit Dikic et re-bonjour Maskoliunas, est suivi de résultat. Pour combien de temps? Léo Westermann est dans le dur (3 pts, -2 d’éval en 25 min).

9. Le

Besiktas tient un peu plus d’une mi-temps face au Barça, pour finalement s’incliner de 12 pts chez les Culés. Une fois de plus, Jean-Charles Navarre plombe quelques joueurs de Fantasy Challenge. Sarunas Jasikevicius commence à nous faire penser Théo Papaloukas, période Maccabi. Dur.

10. Kaunas, Tel-Aviv, Moscou et Barcelone ont déjà un orteil ou deux au Top 16…

Les chiffres:

Le MVP: Ils sont deux, ils jouent en Liga ACB


Le MVPire: Le célébrissime Muratcan Guler nous gratifie d’un -5 d’éval en 9:54… Du potentiel…Le cinq de la semaine: San Emeterio (Vitoria, 30), Fernandez (Madrid, 30), Bourousis (27, Milan), Lasme (25, Pana), Bjelica (25, Vitoria)





Tags : , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...