Euroleague : Reyes roi de Madrid, l’Oly surprise !

Pendant que Felipe Reyes établissait son record de points en Euroleague, l’Olympiacos s’est fait surprendre à domicile par Bamberg.

felipe reyesReal Madrid – Zalgiris Kaunas : 92-86

Plus que la victoire du Real, les fans madrilènes se rappelleront qu’ils ont assisté ce 15 janvier 2016 au record de points en Euroleague de Felipe Reyes. A 35 ans, le sosie officiel de l’auteur de l’article, a scoré 24 points et a terminé avec un joli 32 d’évaluation. Grâce également aux 16 points et 15 rebonds du buffle Gustavo Ayon, le Real Madrid a pu faire un écart en fin de 3e quart temps (65-53). Si dans les ultimes minutes, les Lituaniens ont tout tenté, ils n’ont pu revenir au mieux qu’à 5 longueurs du Real Madrid (86-81, 39e) sur une action de Siim-Sander Vene (10 points). Le Zalgiris reste donc au point mort après 3 matchs de Top 16.

Olympiacos Le Pirée – Brose Baskets Bamberg : 72-77

Victoire maitrisée des Allemands en Grèce. Dès le début de la rencontre, Darius Miller a pris les choses en main (6 points sur le premier quart temps, puis 23 au total) et mis son équipe sur de bons rails. La suite a été domination allemande (+13 points à la mi-temps, puis +12 à la 30e) qui s’est matérialisée par une efficacité de loin (9/17 à 3 points) et un mur dans la raquette (37 rebonds à 28). Malgré tout cela, les Grecs n’ont rien lâché et sont revenus (comme d’habitude) à 2 petits points sur un panier de Vassilis Spanoulis (comme d’habitude). Sauf que cette fois ci le come back est arrivé trop tard (72-74 à 11″ du terme) et Bamberg a pu souffler. L’équipe allemande a remporté une très belle victoire en Grèce.

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.