Euroleague : Thomas Heurtel en mode maestro face à Limoges, Le Khimki surprend le Real

Retrouvez les derniers résultats de la première journée d’Euroleague.

Fenerbahce-Bayern Munich : 74-67
Malgré un retard à l’allumage (20-10), Fenerbahce repart avec la victoire. Les Turcs ont pu compter sur leur profondeur de banc et une paire Sloukas/Datome (28 points) solide en attaque. Le Bayern paye aussi son manque de réussite à trois points (22,7%).

Khimki Region Moscou-Real Madrid : 84-70
Vainqueur de l’Eurocup en 2015, le Khimki Region Moscou retrouvait l’Euroleague avec ambition. Les Russes se sont ainsi payer le scalp du Real Madrid en partie grâce à une défense solide (70 points encaissés seulement). Dans un rôle de joker de luxe, Marko Todorovic a plus que fait le job (15 points et 8 rebonds). Nul doute que ce faux-pas saura piquer l’orgueil des Madrilènes, qui figurent dans le groupe de la SIG, pour la suite de la compétition.

Limoges-Anadolu Efes : 77-89
Une défaite mais de l’espoir pour le CSP. Face à une très solide équipe de l’Efes, Limoges a bien vendu sa peau mais en n’étant pas au complet le résultat était presque prévisible. Mais surtout les Limougeauds sont tombés sur un Thomas Heurtel de gala qui a terminé en double-double (10 points et 15 passes décisives).

Milan-Vitoria : 78-76
Dans un groupe B relativement ouvert, Milan a fait une bonne opération en battant sur le fil Vitoria. Les Milanais peuvent dire merci à Oliver Lafayette auteur des deux lancers-francs qui ont fait basculer le match en faveur des Locaux.

Lokomotiv Kuban-Panathinaikos : 81-70
Le Pana peut s’en vouloir de sa panne dans le dernier quart-temps (9 petits points seulement) qui lui a sans doute coûté le match. Mais en face Kuban a pu compter sur une bonne adresse au tir primé (47,1%) et un Chris Singleton en grande forme (16 points et 9 rebonds) pour décrocher un succès probant.

Stelmet Gora-Zalgiris Kaunas : 62-66
Ce n’est pas passé loin pour Stelmet mais les Polonais ont peut-être manqué d’un brin d’expérience ce qui explique leur craquage durant les dix dernières minutes (20-9). L’équipe a aussi manqué de relais derrière le duo Moldoveanu/Koszarek (30 points) ; un point qu’il faudra rectifier pour la suite de la compétition.

Les stats

Crédit photo :  DR

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.