Evan Fournier : « 9 kilos de muscles en deux mois, impossible »

Le Français du Magic Evan Fournier en a marre d’entendre parler des joueurs qui seraient soudainement devenus des golgoths en quelques semaines.

Le fantasme du muscle. Et de l’athlète qui se déchire sur une courte période pour revenir encore plus fort. Souvent pendant l’été, intersaison oblige. Quand l’actualité est peu chargée, qu’il n’y a aucun match à se mettre sous la dent et que l’on rêve d’un basketteur qui serait encore plus dominant à la rentrée. Avec des transformations physiques annoncées. Untel a pris cinq kilos de muscles. Ou carrément dix. Photos à l’appui par moment. Et ça, ça peut gonfler Evan Fournier.

« J’en ai vraiment marre d’entendre : ‘il a pris 9 kilos de muscles en deux mois.’ Ce n’est juste pas possible. C’est impossible de créer du muscle aussi rapidement. »

Certains y ont vu un soupçon de dopage et l’arrière français du Magic a précisé sa pensée : quand un joueur prend du poids, il ne prend pas que du muscles.

Quoi qu’en dise Evan Fournier, ça semble évident que certains athlètes ne se contentent pas de faire de la musculation pour gagner rapidement en gabarit… que ce soit en NBA ou ailleurs. Mais l’international tricolore n’a pas tort. Résumer une prise de poids à simplement une prise de muscles est erroné. Ce n’est pas aussi simple. Et pas aussi bref.

Dans un tout autre registre, il y a aussi les joueurs qui fondent de manière spectaculaire pendant l’intersaison. Mais ça créé moins de polémiques…

LeBron, Jokic, Love… : les pertes de poids les plus impressionnantes de la NBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.