Evan Fournier a de l’ambition à revendre

Médaillé de bronze avec les U20, Evan Fournier aurait préféré un métal d’une autre couleur. Mais pas grave, le jeune ailier du Poitiers86 ne manque pas de défis.

Double MVP de Pro A en titre (meilleur jeune et meilleure progression), Evan fournier sait que sa prochaine saison peut-être déterminante pour sa jeune carrière.

« J’ai terminé le championnat avec 10 points de moyenne marqués sur la deuxième partie de saison. J’espère débuter le prochain exercice sur les mêmes bases. C’est un minimum » confie-t-il à nos confrères de la Nouvelle République.

Mais l’étoile montante du basket français ne pourra désormais plus compter sur l’effet de surprise et devra prouver tout au long de l’année qu’il a sa place à la draft en juin 2012, l’un de ses objectifs, mais aussi en équipe de France. A cette fois.

« J’espère être retenu l’année prochaine. J’ai les J.O. dans un coin de ma tête« .

Mais pour passer du rêve à la réalité, il faudra d’abord que les Bleus se qualifient pour la prestigieuse compétition qui les fuient depuis deux éditions.

Tags : ,
Comments

Commentaires (11)

  1. vins

    Inch'allah !

  2. tortuegéniale

    Si les bleus vont aux J.O et si Fournier va en NBA en 2012 et son club lui demande de rester l'été pour faire des double-pas, devinez ce que Fournier décidera de faire?

  3. bincoi

    jvois pas ce que dieu vient faire dans l'histoire.

  4. MMM

    Je ne sais pas dis nous?

  5. barbara

    les JO ! c'est peut etre la seule compétition qui peut "rivaliser" avec la NBA

  6. soldi

    J aime beaucoup ce garcon,pour son age ,il fait de bons choix de carriere

    ,j espere quie son club sera plus televise qu en 2010 et qu il ira en liga d ici un ou 2 ans pour progresser comme est en train de le faire de colo

  7. AND11

    Encore un qui va finir en NBA cirer le banc pendant au moins 2 ans au lieu de faire une très belle carrière en Euroleague :( :(

    Depuis quelques années les profils de nos jeunes semblent plus aptes pour l'Euroleague mais malgré cela la fuite vers la NBA se poursuit inexorablement.. Déprimant..

    Et pour quels résultats ? Depuis la génération Turiaf, Parker, Diaw, AUCUN joueur français n'a réussi à autant percer dans un roster.

    Sauf Batum (^^).

  8. Balk

    Tu oubli Jooks , tout les joueurs francais qui jouent en NBA ne peuvent pas etre au top dans leur team , il y a tellement de joueur … bon c'est vrai que Petro et Ajinca abusent un peu