Evan Fournier est « un désastre international »

Un columnist du Denver Post s’est attaqué au jeune joueur français.

Plus les heures passent, plus le choix de draft de Denver fait parler. Et, malheureusement pour Evan Fournier, pas forcément en bien. Alors que Masai Ujiri, le General Manager, et George Karl, le coach des Nuggets, ont récemment évoqué la possibilité de laisser le Français prendre un peu plus de bouteille en Europe avant de traverser l’Atlantique (ce que le Poitevin ne semble pas prêt à faire), Mark Kiszla, un columnist du Denver Post, s’en est plutôt violemment pris aux dirigeants de la franchise du Colorado pour leur pick plus que ‘douteux’.

Si l’on a bien compris que l’équipe de Mile-High City a drafté le Tricolore faute de n’avoir pu se débarrasser de son tour de draft lors d’un trade, Kiszla qualifie Fournier de « désastre international » et d’ « arrière shooteur ne sachant pas shooter ». Très critique envers le front office de Denver, incapable de monter un trade lors de la soirée de la draft malgré un effectif regorgeant de bonnes monnaies d’échange, le columnist ose faire un parallèle entre Nikoloz Tskitishvili et l’arrière français.

Sélectionné en 2002 par l’équipe du Colorado en 5ème position, et très vite comparé à Kevin Garnett lors des workouts qu’il avait effectué à l’époque, l’ailier géorgien avait été un énorme bide en NBA.

Ne comprenant pas pourquoi la franchise n’a pas jeté son dévolu sur John Jenkins, le pistolero de la fac de Vanderbilt, qui avait effectué deux workouts avec Denver, le chroniqueur déclare que celui-ci devait « puer » pour ne pas avoir été sélectionné en 20ème position.

Regrettant le fait d’avoir vu passer Jared Sulliger sous son nez, Kiszla sombre ensuite dans les diatribes anti-européennes, qualifiant la sélection d’un joueur en provenance du Vieux Continent de totalement dépassée et à contre-courant des pratiques actuelles.

On souhaite à Evan Fournier la même réussite que Joakim Noah, qui avait fait manger à un columnist Chicago un article à charge écrit peu après sa draft.

Tags :
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. AND11

    Comme d'habitude. L'ignorance d'une grande partie des américains et leur arrogance fait peine à voir.

  2. Yassin-GoldenStateWa

    Il se prend pour qui pour le descendre comme sa ?

  3. MiLissounga

    C'est pas de l'ignorance, c'est de la connerie, voire de la méchanceté gratuite. Fournier a maintenant une motivation de plus pour faire une bonne carrière (de préférence à Denver).