Evan Fournier, le projet des Celtics expliqué par Danny Ainge

Face à la presse, le boss des Boston Celtics Danny Ainge a dévoilé son plan par rapport au recrutement d’Evan Fournier lors de la deadline.

Lors de la deadline des trades, les Boston Celtics ont réussi à récupérer Evan Fournier. Arrivé en provenance du Orlando Magic, le Français va débarquer au sein d’une équipe qui va mieux. Après un début de saison décevant, les Celtics retrouvent des couleurs.

La preuve avec la victoire convaincante la nuit dernière face aux Milwaukee Bucks (122-114). Grâce à un grand Jayson Tatum, mais aussi à un collectif qui se trouve clairement sur la bonne voie. Pas encore prêt à faire ses débuts, le Tricolore a probablement apprécié le visage affiché par sa nouvelle équipe.

Et en attendant les premiers pas de Fournier avec Boston, le boss de la franchise, Danny Ainge, a évoqué son recrutement devant les médias. Et sans surprise, les attentes sont grandes autour du natif de Saint-Maurice.

« Cette opportunité était simplement unique. Ajouter un joueur de ce calibre en cours de saison. Nous avons souvent parlé de l’importance d’avoir de la taille pour les tirs. On a récupéré un gamin de 2,01 mètres qui s’est imposé comme un bon tireur, un créateur, un dribbleur.

Pour nous, on va ajouter à l’équipe un autre créateur. Et un joueur vraiment constant », a apprécié Danny Ainge.

Autant dire que le patron des Celtics se montre satisfait de son coup.

Un rôle majeur en perspective

Avec le prix payé par Boston, deux choix au second tour de la Draft, les risques sont dans tous les cas très faibles. Surtout quand on sait que Fournier se trouve actuellement dans la meilleure saison de sa carrière.

Prêt à se fondre dans le collectif, le Tricolore a reçu quelques réponses concernant son futur rôle dans le Massachusetts. Et même si Brad Stevens devra valider les propos de son supérieur, Ainge voit un rôle majeur pour le joueur de 28 ans.

« Je crois que son expérience va aider. Ses qualités, sa polyvalence, on parle d’un gars qui peut contrôler le ballon, il peut jouer en meneur, en arrière, en ailier, il peut jouer dans quasiment tous les systèmes.

Je crois qu’il va ajouter de la polyvalence au sein du groupe et va représenter une arme offensive supplémentaire pour Brad Stevens. Ça va aussi permettre d’enlever une certaine pression sur Jaylen, Jayson et Kemba, qui devaient beaucoup créer », a-t-il confié.

Dans un premier temps, on peut imaginer que Fournier va évoluer en sortie de banc. Avec justement l’objectif de soulager Jaylen Brown et Jayson Tatum. Avec sa capacité à créer du jeu, il pourra permettre à ses deux jeunes leaders de souffler. Comme nous vous l’indiquions vendredi, on l’imagine bien remplaçant au coup d’envoi, mais titulaire dans le money-time.

Evan Fournier transféré aux Boston Celtics !

Un avenir sur le long terme ?

En tout cas, cette conférence de presse d’Ainge a confirmé les espoirs suscités par la venue de Fournier. Avec les problèmes rencontrés par Boston cette saison, le Français va clairement insuffler un souffle nouveau. Sur le court terme bien sûr. Mais pourquoi pas sur le long terme ?

Car si l’ancien joueur des Denver Nuggets sera libre cet été, les Celtics ont déjà l’intention de le conserver. Dans son discours, Ainge a clairement affiché une envie de construire une vraie aventure avec sa nouvelle recrue.

« Quand on parvient à récupérer Evan, nous ne le récupérons pas dans l’idée de l’avoir avec nous simplement pour cette année. Nous le récupérons donc avec l’idée qu’il peut potentiellement s’inscrire sur le long terme ici. Comme tous les joueurs quand nous montons un trade », a fait savoir Danny Ainge.

Bien évidemment, il faut tout de même prendre du recul par rapport à cette sortie. En effet, le patron des Celtics ne peut pas tenir un autre discours au moment de l’arrivée d’un joueur. De plus, il faudra sortir le chéquier pour retenir Fournier lors de sa Free Agency.

Mais si cette collaboration devient une réussite, Boston aura de sérieux arguments pour tenter de le retenir. Car forcément, Evan Fournier a dû apprécier la volonté des Celtics de le récupérer sur cette deadline. A lui de jouer désormais !

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.