Evan Fournier n’ira finalement pas au Hoop Summit

Evan Fournier a décidé de rester aider son club et ne se rendra pas au Hoop Summit.

On vient de l’apprendre par un communiqué du club : pourtant sélectionné, Evan Fournier ne se rendra pas au Nike Hoop Summit début avril et aidera donc Poitiers pendant cette période à tenter de se maintenir en Pro A. Une décision que salue le président du PB86, Alain Baudier :

« Cette décision est très positive pour le club car Evan est devenu un joueur important, que Ruddy a beaucoup responsabilisé, et dont nous avons besoin pour nous maintenir. C’est une décision du joueur de défendre les couleurs Poitevines. Nous ne pouvons que nous en réjouir. »

Une décision qui ne devrait pas lui coûter. Si l’an dernier, à l’occasion de sa première participation, Evan avait besoin de se faire connaître, ce n’est plus vraiment le cas. Il n’a certes pas particulièrement brillé d’un point de vue statistique lors du Hoop Summit 2011, mais sa prestation d’ensemble a tout de même permis aux observateurs de se faire une idée juste de son gros potentiel. Surtout, les scouts ont continué de le suivre cette année et savent ce qu’il peut apporter.

Le communiqué du club :

Invité pour la deuxième année consécutive au Nike Hoop Summit, une rencontre qui réunira les meilleurs jeunes (moins de 20 ans) joueurs du monde, Evan Fournier a choisi de rester à Poitiers pour aider son club à se maintenir en Pro A.

Une participation au Nike Hoop Summit aurait obligé Fournier à partir du 31 mars au 7 avril à Portland pour faire une semaine d’entraînement sous les yeux des recruteurs, puis un match contre une sélection américaine dans le Rose Garden, salle des Portland Trailblazers (NBA). Le jeune poitevin aurait ainsi manqué la réception de Paris-Levallois, et serait revenu fatigué pour le match à Nanterre.

Alain Baudier, président du PB86 : « Cette décision est très positive pour le club car Evan est devenu un joueur important, que Ruddy a beaucoup responsabilisé, et dont nous avons besoin pour nous maintenir. C’est une décision du joueur de défendre les couleurs Poitevines. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

A noter également que la situation n’est pas tout à fait comparable à la saison dernière, ou il avait participé au Hoop Summit : cette année Evan joue 25 minutes en moyenne et est un joueur essentiel. »

Tags : , ,
Comments

Commentaires (13)

  1. ricoco

    Si la décision vient vraiment de lui, je lui tire mon chapeau !! très belle mentalité !

  2. AlepH

    une décision qui pourrait autant plaire aux executives NBA que sa participation. Et c'est mieux pour Poitiers. Maintenant faut espérer que Westermann sortira de la pénombre pendant le Summit :)

  3. nincoroby

    bravo et go PB86!

  4. burt cassander

    Nice, c'est vraiment un joli club où il se passe de belles choses, le PB86 :-)

    En tout cas, très bien de sa part, respect, voir que ça va encore + exciter les scouts de voir que le gars est fidèle et prêt à tout pour son équipe.

    Et d'une certaine manière, c'est aussi le travail de Ruddy Nelhomme et du PB récompensé ; ils ont fait confiance à un jeune, il le leur rend.

  5. MARTIN

    Merci EVAN.

    Et nous disons Allez POITIERS pour le maintien!!!!

  6. GW

    Je trouve ca bien de la part de BasketActu de mettre en Une Evan Fournier qui refuse la sélection plutot que Westermann !

    D'ailleurs le Hoop Summit n'est qu'un évenement anecdotique. Biyambo et Kanter y ont été monstrueux et s'y sont garantis une très bonne place à la draft. Et pourtant ils rament en NBA cette année…

    Etre titulaire en Pro A demande beaucoup plus de maturité que d'aller aligner les passes dans un match d'exhibition…

    La preuve avec Beaubois, Parker ou Batum qui ont été efficaces dès leur première année en NBA !

  7. SeanE

    Pour un mec qui a passe un an sans jouer, il ne rame pas tant que ca Kanter. D un coté il aurait mieux fait de rester en Europe. De l autre, Fenerbahce ne lui a vraiment pas fait de cadeaux.

    mahinmi était titulaire en Pro A mais a eu du mal a s adapter (il a été souvent blessé aussi ce qui n a pas aidé).