Fabien Causeur brille et Vitoria se qualifie, suspense dans le Groupe A

Tous les autres résultats de la soirée Euroleague marquée par la qualification de Saski Baskonia.

En journée avancée de Liga Endesa, Vitoria a acquis sa qualification pour le Top 16 Euroleague. Bien mal engagés il y a encore quelques semaines, Killie Tillie et ses partenaires se sont défaits de Valence (93-89) pour valider leur billet pour le « vrai » premier tour de l’Euroleague. Avec un Fabien Causeur rayonnant (21 pts) et un Tornike Shengelia très précieux à l’intérieur (15 pts, 6 rbds), le club basque valide sa montée en régime depuis le licenciement de Marco Crespi et renvoie par la même occasion le BC Valence vers l’Eurocup, dont il est le tenant du titre. Attention malgré leur élimination, les Orange y feront figure de favori à leur propre succession.

Dans l’autre rencontre décisive de la soirée, Nijni Novgorod a joué un bien vilain tour à leurs compatriotes de l’Unics Kazan dans leur duel à distance du Groupe A. Privés de leur artificier Taylor Rochestie jusqu’au début de l’année 2015, les joueurs de Novgorod sont allés s’imposer sur le parquet d’Anadolu Efes (61-65), grâce à l’athlétique Trey Thompkins (14 pts, 8 rbds) et à la sortie du bois de Dimitriy Khvostov dans le money time (14 pts à 3/5 à longue distance).

Une victoire importante donc en vue de la qualification pour le Top 16, d’autant plus qu’elle ne fait pas les affaires de Kazan, pourtant tombeur de Zalgiris Kaunas (73-60). Encore chatoyante il y a peu, la bande à James Anderson (12 pts à 5/16) a perdu de sa superbe et glisse dangereusement dans le rang. Dominés par ce diable de Keith Langford (16 pts, 4 pds) et ce bon D’or Fischer (16 pts, 6 rbds), les Lituaniens auront besoin d’une victoire la semaine prochaine contre Sassari pour assurer leur qualification… surtout si Nijni Novgorod bat Kazan.

Mais quid si Zalgiris et Novgorod s’imposent ? Dans ce cas là, il faudra sortir les calculettes, alors qu’une défaite de Novgorod ce soir aurait scellé le sort du groupe en qualifiant l’Unics et Kaunas. Tendu, vous dites ?

A part ça, le Real Madrid est allé étriller le Dinamo Sassari pour le fun (58-83), puisqu’en cas de défaite la semaine prochaine contre Anadolu Efes, les partenaires de Felipe Reyes, auteur de 14 points et 6 rebonds en 20 minutes ce soir, se retrouveraient second.

Pour finir, dans le SEF, l’Olympiacos recevait ses amis de l’Etoile Rouge de Belgrade et en a profité pour un peu plus assoir sa position de leader de la poule (victoire 64-59). En mode patron, Vassilis Spanoulis compile 15 points et 3 passes tandis que de l’autre côté, Boban Marjanovic déçoit les adeptes de Fantasy Euroleague en ne plaçant « que » 17 points et 13 rebonds pour 25 d’éval. Bien fait.

Tags : , , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.