Fabien Causeur : « Erman Kunter me fait confiance »

Malgré les résultats de son équipe, l’arrière Choletais fait sensation depuis le début de saison.

Choisi par le public, Fabien Causeur fera partie de ceux qui représenteront la sélection française au All Star Game le 29 décembre prochain à Bercy. Si sa sélection est amplement méritée, sa nomination en tant que « chouchou » du public en a surpris plus d’un, lui y compris :

« Je voulais être dans le 5. Comme ça change souvent, on ne sait pas trop comment ça se vote donc je ne m’attendais pas à être choisi par le public. Mais je suis vraiment content. Je pensais que ce serait le jury qui me donnerait ma place. J’ai été surpris. Je me suis dit que mes proches avaient voté comme des dingues mais même pas. Après cette année, on a plus parlé de moi. »

Aux côtés d’Andrew Albicy, qu’il imagine comme potentiel MVP de l’évènement, Causeur vivra le deuxième ASG de sa carrière. Et quand on lui demande ce qu’il lui reste comme souvenir de sa participation, le Choletais ne peut se retenir de sourire :

« L’année où je l’ai fait, j’ai pris un stop en allant au dunk. C’est le truc qui revient direct quand on me parle de ASG. On m’a même dit de ne pas monter au dunk cette année. Je vais y aller mollo (rires). Mais c’est une très bonne expérience et je n’en garde que de supers souvenirs. Je vois bien Andrew (ndlr : en MVP). Il aura beaucoup de ballons par son poste et il est capable de faire le show en quelques dribbles et quelques cross. J’espère juste que ce sera un Français (rires). »

L’heure sera à la fête mais si tôt la partie terminée, les joueurs devront se remettre au travail. Et ce n’est pas ce qu’il manque du côté de Cholet qui alterne entre bons et mauvais résultats :

« Pour moi, c’est un problème psychologique. Sur les matchs, on a le même scénario toutes les semaines. On domine une bonne partie du match et puis après on réfléchit trop. On se dit que la même chose va se passer, qu’on va lâcher et ça arrive… Mais on va se reprendre. Il faut qu’on y arrive le plus vite possible parce qu’on a pris du retard là. »

Plus responsabilisé après le départ de Sammy Mejia et les nombreuses blessures qui ont frappé l’effectif d’Erman Kunter, Causeur est conscient qu’il a franchi un cap :

« Robert Hite est arrivé pour remplacer Sammy Mejia au niveau scoring. Mais il a été blessé et du coup j’ai été directement responsabilisé pendant la présaison. J’ai continué de bien tourner et du coup le coach comptait encore plus sur moi. Il m’avait dit que j’aurais plus de responsabilités parce que je suis là depuis 3 ans maintenant et que je suis un des leaders de l’équipe. Et puis ce n’est pas pour rien s’il me laisse sur le terrain. C’est qu’il me fait confiance. »

Mais le plus dur reste à venir et sa prochaine mission sera de redresser la barre du navire.

Lire l’intégralité de l’interview sur le site du All Star Game.

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.