Facundo Campazzo : « Ce n’était pas une décision facile »

Dans une longue interview pour le site du Real Madrid, Facundo Campazzo s’est confié sur son départ pour Denver et la NBA.

Update : Sur le site officiel du Real Madrid, Facundo Campazzo a évoqué son départ pour la NBA. « Compte tenu de tout ce que le Real Madrid représente pour moi, ce n’était pas une décision facile. J’ai passé beaucoup de jours et de mois à en discuter avec ma famille, mes proches, ma femme…. Je voulais réaliser un rêve et faire tout ce que je pouvais pour le réaliser. Ce que je ne voulais pas, c’est que lorsque je prendrai ma retraite sportive, je me serais souvenu de n’avoir jamais essayé. Nous avons décidé d’aborder ce défi de manière responsable, comme vous le devez, et cela n’a pas été facile, mais être dans un club comme le Real Madrid, avec tout le confort que nous avons ici et en étant un club de haut niveau, a vraiment fait les choses ».

21.11 C’était en très bonne voie, c’est désormais fait, selon HoopsHype. Facundo Campazzo va donc débarquer aux Denver Nuggets. Le génial meneur du Real Madrid va signer pour deux ans :

L’expérience prouve qu’il n’est jamais facile pour les meneurs débarquant d’Europe de s’imposer en NBA. Mais avec son talent, l’Argentin a largement de quoi y réussir une belle carrière. On compte sur Mike Malone pour lui trouver des minutes derrière – ou en complément de – Jamal Murray.

20.11 Lorsqu’un crack du basket européen débarque en NBA à un stade avancé de sa carrière, il y a toujours des question autour de sa venue. Facundo Campazzo est argentin, mais c’est bien un authentique monstre d’Euroleague et du championnat espagnol qui va vivre sa première expérience aux Etats-Unis dans quelques semaines. Selon Eurohoops, le meneur de l’Albiceleste, qui avait été un des bourreaux de l’équipe de France lors de la dernière Coupe du monde, est proche de s’engager avec les Denver Nuggets.

D’autres franchises étaient en discussions avec « Facu » et son agent, notamment Dallas (où évolue son ancien coéquipier Luka Doncic) et Minnesota, mais les Nuggets ont visiblement un gros temps d’avance. Si vous ne connaissez pas Facundo Campazzo, on ne saurait trop vous recommander d’aller visionner des highlights du magicien sud-américain, pourvoyeur de passes fantasmagoriques à la pelle et très gros défenseur malgré son mètre 80.

Facundo Campazzo a des cojones en béton !

Sur le papier, un meneur de cette taille et qui ne mise pas du tout sur ses capacités athlétiques peut soulever des interrogations quant à sa réussite en NBA. Mais dans un pur rôle de créateur et de disrupteur chez les Nuggets, où Mike Malone lui trouvera bien un rôle en back up – ou parfois en complètement – de Jamal Murray, l’Argentin a sa place. L’imaginer combiner avec un autre génie de la passe, Nikola Jokic, est franchement excitant.

Il lui faudra trouver le moyen de vivre une expérience plus satisfaisante que certains autres arrières stars d’Euroleague passés par la NBA à l’approche de la trentaine ou la trentaine passée. On se frottait les mains à l’idée de voir Milos Teodosic, superstar du Vieux-Continent, régaler sous le maillot des Los Angeles Clippers en 2017. Il l’a fait par instants, mais les blessures et un style de jeu qui ne servait pas forcément ses qualités, ne lui ont pas permis de rayonner autant qu’on aurait pu l’espérer.

Le Serbe avait 30 ans, soit deux de plus que Facundo Campazzo, dont on attend avec impatience l’officialisation de l’arrivée et les débuts.

Crédit photo : FIBA

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.