Pour Felipe Reyes « cela va être la guerre face à l’Allemagne »

Le Capitaine de la Roja Felipe Reyes s’attend à un combat acharné face l’Allemagne.

Pour l’Allemagne et l’Espagne la seule option pour le dernier match de poule, celui de tous les dangers, est simple : la victoire, sous peine de voir l’Euro prendre fin prématurément. « L’Allemagne est un rival très fort et nous allons en plus jouer contre le public, bien que nous soyons habitués à jouer dans des ambiances hostiles. Ça va être une guerre parce qu’on a l’habitude de se jouer » prévient Felipe Reyes, le capitaine de la sélection ibérique.

Pour les Espagnols, la confiance est un peu plus forte après le succès obtenu face à l’Islande même si pour l’instant les joueurs de Sergio Scariolo ont montré de sérieux signes de fébrilité. Ils ne risquent donc pas d’arriver la fleur au fusil cet après-midi à 17h45. Car il est certain que les Allemands, à commencer par Dirk Nowitzki dont ce match pourrait être le dernier en sélection, donneront tout devant leur public.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.