Fenerbahçe enfonce Malaga, Barcelone et le Pana en balade

Tous les résultats de la fin de la cinquième journée de Top 16 Euroleague.

andrew-goudelock-fenerbahce-ulker-640x360BFin de cinquième journée ennuyeuse, ou presque. En déplacement à Malaga, leader de la Liga Endesa toujours sans victoire au Top 16, le Fenerbahçe a glané une victoire de haute lutte ô combien importante (60-68).

Dominée dans la bataille au rebond (16 à 8 aux rebonds offensifs), la formation de Zeljko Obradovic s’est appuyée sur son trident Andrew Goudelock (20 pts) – Nemanja Bjelica (14 pts, 13 rbds) – Jan Vesely (17 pts, 7 rbds, 2ctrs) pour colmater les brèches et faire la différence face à un Unicaja extrêmement maladroit (23/67…), surtout à longue distance (4/22).

Sans Semih Erden, ni Kenan Sipahi, et avec un Nikos Zisis en très petite forme (2 à 1/7, 4 pds en 35 min), le Fener conserve le contact avec l’Olympiacos et revient à même hauteur que l’Efes Istanbul, avant d’aborder un mois de février capital. Pour les Andalous en revanche, avec 5 défaites au compteur ça sent sacrément le roussi.

Toujours privé de Juanca Navarro, Alex Abrines et de Brad Oleson, le FC Barcelone n’a de son côté pas eu besoin de se faire violence pour disposer de Zalgiris Kaunas (89 – 72). Rapidement en tête avec une gros matelas d’avance, les amigos de l’immense Ante Tomic (16 pts, 9 rbds, 5 pds, 2 ctrs, 34 d’éval, what else ?) ont déroulé leur basket et profitent donc d’une accalmie dans leur calendrier pour revenir dans le positif. Aligné d’entrée de jeu, Edwin Jackson (6 pts, 5 pds) a réalisé une bonne prestation aux côtés de Mario Hezonja (12 pts, 4 ints) et Boki Nachbar (15 pts).

Enfin, malgré de nombreuses absences (Pappas, Mavro, Slaughter), le Pana s’est fait plaisir sur son parquet contre Galatasaray (86-77). Dimitris Dimantidis (14 pts, 5 rbds, 6 pds) a fait parler son talent et sa taille face à Carlos Arroyo, avant de rejoindre sagement le banc. Attention tout de même : encore large leader à quelques minutes du terme, le PAO a laissé à la bande à Justin Carter (12 pts, 6 rbds) et Kerem Gonlum (14 pts, 5 rbds) le soin de gratter une partie de son déficit. Le genre de détail qui peu fâcher au moment de faire les comptes.

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.