Feu vert pour Serge Ibaka

La Fédération espagnole l’avait nationalisé espagnol façon express en vue de l’Euro. C’est désormais à la FIBA de valider définitivement sa participation.

Le tout a été fait dans la plus grande discrétion avant la claque administrée par les Espagnols aux Français (77-53). Car si l’on en croit la presse espagnole, dont le quotidien AS, la France ainsi que d’autres de ses voisins auraient demandé à la FIBA d’examiner sur le fond ce dossier pour deux raisons.

Le premier portait sur un double contrat qu’aurait signé Serge Ibaka en 2007 lorsqu’il évoluait en France. Aussi, les pays « frondeurs » souhaitaient que des vérifications soient faites quant à la présumée inscription de l’intérieur à l’Afrobasket de 2009 avec le Congo-Brazza.

Peine perdue : ce n’était pas le cas. Patrick Baumann, secrétaire général de la FIBA, a ainsi déclaré avoir pris la meilleure décision après consultation de toutes les parties.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.