Fin de l’aventure pour Cedevita, Thomas Heurtel clutch contre Milan

Tous les résultats de la soirée d’Euroleague à la sauce bullets.

Khimki-Cantu : 77-53

Une bonne grosse défaite… c’est ça que ramèneront de Russie les joueurs de Cantu. C’est tout un collectif qui a su bien se mettre en place avec quatre joueurs au-dessus de la barre des dix points (la meilleure marque étant pour le duo Planinic/Davis avec 14 points chacun). Les 25 passes décisives sont aussi là pour montrer que le collectif était parfaitement huilé. La raquette a elle aussi été bien gardée avec un 36 à 29. Pour Cantu, hormis le match consistant de Manuchar Markoishvili (16 points, 4 rebonds et 2 passes décisives), il n’y avait donc pas grand chose à retenir.

 

Zagreb-Istanbul : 73-81

Pour y croire encore, les Croates devaient absolument gagner. Mais le fait de recevoir ne les aura pas aidé face à une bonne défense de zone stambouliote. Les coéquipiers de Sacha Vujacic (17 points et 2 rebonds) ont aussi mieux gérer leurs possessions dans le money-time et ce en dépit d’un Bracey Wright très en forme (24 points et 5 rebonds). Mike Gelabale, lui aussi, n’aura pas démérité puisqu’il termine la rencontre avec 18 points (dont un 4/5 au tir primé). Malheureusement cela ne fut pas suffisant pour entretenir l’espoir d’une qualification pour le Top 16.

 

Berlin-Gdynia : 67-64

Si les Polonais avaient été sympas, il auraient battu l’Alba, ce qui aurait ainsi fait les affaires de Chalon. Le dernier quart (gagné 23-15) n’a donc pas suffi. En face il y’a eu un très bon Dashaun Wood (14 points, 3 rebonds et 5 passes décisives) et comme d’habitude un collectif bien en place avec un jeu basé sur les pick and roll. Cela leur aura mis de limiter un manque de présence sous le cercle (40 à 31) symbolisé par les dix prises de Mahalbasic. Dans les rangs polonais, Alex Acker aura manqué de réussite (2/7) mais comme toute son équipe finalement (26% à deux points).

 

Caja Laboral-Milan : 64-62

Une victoire sur le fil pour Vitoria qui semble revivre depuis le départ de Dusko Ivanovic. Et dans le rôle du sauveur : Thomas Heurtel qui a donc fait basculer le sort du match sur un lay-up. Sur l’ensemble du match, le meneur a terminé avec 11 points et 5 passes décisives. San Emeterio aura lui aussi été efficace offensivement avec 17 points (avec un 3/6 au tir primé). Le Milan de Sergio Scariolo aura en partie pêché par une adresse loin d’être fabuleuse (33,3% à deux points) et un manque de profondeur de son banc.

 

Partizan-Lietuvos Rytas : 75-74

Un petit point…. Dans une ambiance forcément indescriptible, le Partizan a su rester solide malgré une belle tentative de retour de Rytas dans le dernier quart-temps (23-16). Léo Westermann aura lui sorti un petit match au niveau du scoring (5 points) mais ses 5 passes décisives ont été fort utiles. Dusko Vujosevic a pu s’appuyer sur un collectif cohérent avec pas moins de cinq joueurs à dix points ou plus. Avec un peu plus de réussite (43,2% à deux points), les Lituaniens auraient pu créer l’exploit. Mais des si ne font pas le résultat d’un match…

 

Panathinaikos-Union Olimpija : 80-72

Malgré un retour dans le dernier quart-temps (23-28), les Slovènes partaient de trop loin pour inquiéter l’armada grecque. Dino Muric (14 points) et Jaka Blazic (19 points) auront en tout su faire tourner en bourrique leurs adversaires. Mais l’expérience, des rotations plus solides ont fait la différence. En sortie de banc, Marcus Banks a ainsi apporté 14 points, 3 rebonds et 5 passes décisives… Du costaud. Un rebond bien maitrisé (36 à 32) a aussi permis de contribuer au succès des joueurs d’Argiris Pedoulakis.

 

Brose Baskets-CSKA Moscou : 89-97

Faire douter l’armada moscovite n’est pas évident; les Allemands de Brose auront réussi à le faire mais pas sur quarante minutes. Dans les dix dernières minutes, les Locaux ont manqué un peu de jus (30 à 25). Il reste que les deux équipes auront livré un match de toute beauté sur le plan offensif avec un pourcentage au tir de 64,1 pour Brose et de 62,5 pour le CSKA. Ettore Messina peut en tout cas de satisfaire des perfs du petit niveau puisque Chirstmas a terminé le match avec 21 points, bien secondé par Milos Teodosic (19 points et 9 passes décisives).

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Damelo

    Westermann, il a assuré aussi en fin de match. Il sort des assists quand il faut, et il met un de ses 2 paniers dans les 2 dernières minutes.