Fin de route pour l’ASVEL, Charleroi toujours en course

L’aventure en Euroligue s’arrête là pour les Villeurbannais.

ASVEL 83-93 Galatasaray

Vainqueur de Graveliens hier, l’ASVEL a échoué aux portes de la finale du tournoi de qualification pour l’Euroligue ce soir face à Galatasaray. Les joueurs de Pierre Vincent ont résisté trois quart-temps avant de lâcher prise dans la dernière période. Rien n’était joué à 4 minutes de la fin puisque les Français n’étaient qu’à 4 petites longueurs. Mais Jaka Lakovic, auteur d’un match monstrueux (22 pts dont 6/8 à 3 pts), a tué les derniers espoirs de l’ASVEL. Les Villeurbannais n’ont pas démérité à l’image de Léo Westermann qui a permis à son équipe de rester à flot. Aux côtés de Dijon Thompson (17 pts, 2 rbds et 3 int), Phillip Goss et Hilton Armstrong (11 pts et 11 rbds), le jeune capitaine des Verts a sorti un match très solide (18 pts et 4 rbds). Edwin Jackson (10 pts mais 0/5 à 3 pts) a également été précieux mais a souffert de maladresse derrière l’arc. En face, Jaka Lakovic a pu compter sur le soutien de Darius Songaila qui termine la rencontre avec 18 pts, 5 rbds et 2 int en 26 min.

Lietuvos Rytas 88-71 Cibona Zagreb

44 rebonds et 17 passes pour les Lituaniens contre 19 et 5 pour Zagreb. C’était mission impossible pour les joueurs du Cibona qui ont été surdominés dans tous les domaines. Transparents aux rebonds, les joueurs de Vrankovic ont subi la loi de Rytas qui a déroulé son plus beau basket pour gagner sa place en finale avec Tyrese Rice dans le rôle du parfait chef d’orchestre (19 pts et 7 rbds). En face, Andrija Zizic et Antwain Barbour étaient aux abonnés absents et c’est Demonte Harper qui a permis au Cibona de ne pas prendre l’eau trop vite.

Charleroi 74-63 Alba Berlin

On prend les mêmes et on recommence. Comme l’année passée, Charleroi prive l’équipe allemande d’une éventuelle participation à l’Euroligue. Etouffés par la défense des Belges, l’Alba Berlin (18 balles perdues) aura pourtant tenu le choc une mi-temps. Mais de retour du vestiaire après la pause, les Belges passaient la seconde pour infliger un 18-8 à leurs adversaires et filer vers la finale du tournoi.

Nymburk 86-79 Khimki

C’est la surprise de la journée. Les Tchèques se sont imposés au terme d’un match…étrange. Après avoir passé un 21-5 à son adversaire d’entrée de jeu, l’équipe de Nymburk a trébuché dans le troisième quart-temps et pris l’eau à son tour. Les Russes ont mis les bouchées doubles pour revenir un score et ont infligé un 28-9 à Nymburk. Mais ce sont les Tchèques qui ont eu le dernier mot dans le money time, poussés par leur leader Tre Simmons, insolent d’adresse derrière l’arc (26 pts dont 6/7 à 3 pts).

Le Lietuvos Rytas affrontera donc Zagreb pour une place en Euroligue alors que les Belges de Charleroi auront à faire à Nymburk

Tags : , , , , , , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. Legendary Derrick Po

    Très beau match des verts stabylos… trop courts…

  2. Damelo

    C'est pas plutot Rytas-Galatasaray en finale?

  3. Startrak

    Nymburk qui élimine Khimki, comme quoi!

    Si les clubs français y croyaient un peu plus, peut-être qu'ils arriveraient à le passer ce foutu tour préliminaire.

  4. zac

    Franchement ça peut laisser présager des bonnes choses pour la saison, ça a faillit passer contre Galatasaray, qui ont quand même des gros clients dans leur effectif, type Lakovic ou Songaila effectivement.