Fin du rêve pour Le Mans

Dominés de bout en bout par Cantu, les Manceaux n’évolueront pas en Euroleague la saison prochaine.

Devant un public italien brûlant, le MSB a raté son début de match. Des attaques jouées trop rapidement et une défense très perméable ont permis aux coéquipiers de Jerry Smith de prendre les commandes du match rapidement.

Obligé de prendre une premier temps-mort après moins de 4 minutes de jeu, et un score de 9 – 4  en faveur de Cantu, JD Jackson n’a pas réussi à remettre le jeu des siens en place. Pris de vitesse en défense et à côté de la plaque en attaque, les Manceaux ont rapidement déjoué, comme ce fut le cas une longue partie de la rencontre par la suite. Car il faut le dire, en face, ça a souvent été soir de fête pour Pietro Aradori (12pts) et Alex Tyus qui ont réussi à scorer facilement d’entrée. A la fin du premier quart-temps, Le Mans était déjà loin (23-12) et cumulait un terrible 0/4 aux lancers francs.

Toutefois, les joueurs du MSB sont revenus avec de meilleures intentions dans le deuxième quart temps face à des Italiens se mettant à rater des tirs, pour le plus grand plaisir de Sy et Long, qui en ont profité pour reprendre un peu confiance. Mais cela est resté de courte durée puisque les Manceaux se sont remis à laisser des espaces en défense et les Transalpins en ont bénéficié à fond (34-19). Plus agressifs¨en défense, les hommes de JD Jackson, à la rue en défense, ont dès lors acculé les fautes. A la mi-temps, le score est terrible et sans appel, 44-28. Les stats parlent d’elles-même, Le Mans a raté trop de lancers pour espérer quelque chose (10/20).

Au retour des vestiaires, Batista a provoqué la 4e faute personnelle de Cusin et Cantu retrouvait rapidement à 5 fautes d’équipe. Le MSB  revenu à 8pts seulement sous l’impulsion de Cameron Long, à ce moment là, Aradori et ses partenaires n’y arrivait plus. Malheureusement cette bonne période fut de courte durée, le cardinal Mazzarino et Leunen (15pts) remettant leurs coéquipiers en ordre de marche. L’écart a alors explosé pour arriver jusqu’à 21pts d’avance en faveur de l’équipe lombarde (65-44).

Dépassés, les Manceaux n’y étaient plus, laissant leurs adversaires s’amuser. Pour preuve, il a fallu attendre 3 minutes dans ce dernier quart pour que le MSB ne marque enfin son premier panier à 3pts du match, par l’intermédiaire de Charles Kahudi. Le match se termine en roue libre, JP Batista fait gonfler ses stats (15pts mais à 6/16 aux tirs) et Cantu l’emporte donc fort logiquement 80 à 66.

Ce n’est donc pas cette saison que l’on reverra deux équipes françaises en Euroleague…

Tags : ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. Legendary Derrick Po

    L'année prochaine, l'Euroleague va t'elle donner le ticket directement à l'organisateur ??

    HS : le marché de l'EL Fantasy Challenge est ouvert. Startak, Neg', l'un de vous créé la ligue BS ??