Laurent Foirest et les bons souvenirs de Vitoria

A quelques jours de démarrer l’Eurocup face à Valence, Laurent Foirest, directeur sportif de l’ASVEL, s’est remémoré ses années espagnoles sous le maillot de Vitoria.

Champion d’Espagne avec les Basques, déjà sous les ordres de Dusan Ivanovic, Laurent Foirest en garde d’excellents souvenirs.

« C’est grand club avec lequel je suis monté sur le toit de l’Europe. On ne peut avoir que de bons souvenirs quand on devient champion d’Espagne et que l’on a disputé la finale de l’Euroligue » a-t-il confié au Républicain Lorrain.

Depuis, le championnat espagnol n’a cessé d’évoluer au point de dominer la scène européenne. Un avis partagé par Foirest qui relève quelques différences entre la Liga et la Pro A.

« Des joueurs vraiment talentueux. Leur jeu est au-dessus par sa vitesse, sa technique. Les salles sont grandes et pleines, remplies parfois avec 90 % d’abonnés. Les Espagnols sont des fans de sport et de basket. Les matches sont souvent à guichets fermés, à Vitoria comme à Malaga ou ailleurs. Donc, cela n’a rien à voir avec la France »

Thomas Heurtel, villeurbannais furtif (il n’y à pas disputé un seul match), doit certainement penser la même chose.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.