Fos et Dijon frappent d’entrée

Nanterre et Boulogne sont déjà dans les cordes.

Nanterre 61-71 Fos

Nanterre se fait cueillir à domicile par une équipe de Fos sur Mer qui commence à faire forte impression. Limités à 10 pts dans le 1er ¼ et à 11 dans le 4e, les banlieusards ont souffert en attaque, comme assez rarement cette saison. Fos reprend l’avantage du terrain et est à peu de choses de s’affirmer comme un prétendant à la montée. Ce qui serait sans doute assez logique vu leur saison. Nanterre à la relance pour le 2e match ? Rien n’est moins sûr. Vu les temps de jeu, notamment dans le secteur intérieur, on se demande quand même si Pascal Donnadieu n’a pas tenté un ultime coup de poker pour préserver ses troupes. Grosse adresse de Fos (60% à 3) qui, sans une faillite aux LF (47,1%), aurait pu en poser une vraie.

Seul Will Daniels surnage (17 pts, 6 rbds) côté Nanterre. A fos, comme d’hab, Mohamed Hachad assure (18 pts, 9 rbds) et Lee Cummard le seconde (15 pts, 5 rbds).

 

………………………………………………………………………………………………………………………………

Dijon 89-70 Boulogne-sur-Mer

Dijon joue presque son billet pour Bercy sur le premier match. Face à d’insaisissables Boulonnais, la JDA n’a pas le droit à l’erreur. Boulogne, habituée à faire feu de tout bois (ah il fallait la placer), n’a pas le temps de monter en régime. 50-35 à la pause pour Dijon, très loin des standards offensifs du SOMB de ces derniers temps. La 2e période ressemble à la première. Et Dijon continue sa route.

Zach Moss (25 pts, 8 rbds) écrase Landon Milbourne (7 pts, 4 rbds). Jeremy Leloup (21 pts) fait mieux que Tony Stanley (17 pts). Erroyl Bing fait le chantier (11 pts, 13 rbds).

 

………………………………………………………………………………………………………………………………

Observations en vrac

  • Landon Milbourne gagne le trophée « Edwin Jackson » de la perf énorme suivie d’un trou d’air monumental.
  • Oui, Dijon va peut-être faire du petit bois de Boulogne…
  • Zainoul Bah est discret, mais il fait le taf…
  • Autant Babou Cissé nous a vraiment scotché y’a quelques années, autant là on est limite à aller chez Julien Courbet !
  • Pourquoi Rouen n’a pas gardé Mohamed Hachad ?
  • Charleville n’a pas perdu ce samedi soir.
  • Clermont non plus.

La suite mardi et mercredi…

Tags :
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (3)

  1. Niokho

    Pourquoi Rouen n’a pas gardé Mohamed Hachad ?

  2. barbara

    je sais pas s'il a tenté le coup de pôker mais Carter avait mal au dos et puis il a dit en conf que l'équipe avait pas de jus. je crois surtout que la saison commence à se faire très longue et qu'il est opbligé de faire plus tourner

  3. GRRULZ

    Il aura quand même fallu attendre le match aller des demies pour qu'on prenne Fos au sérieux. Chapeau les spécialistes !!