La France médaille de bronze !

L’équipe de France a terminé son Eurobasket sur une note positive en dominant la Serbie, décrochant ainsi la médaille de Bronze.

Tony Parker équipe de France Eurobasket 2015Une petite finale se gagne le plus souvent en mental. Rebondir après une défaite crève-coeur en demi-finale, trouver les ressources physiques (et donc aussi mentales) pour un dernier combat, se concentrer sur un nouvel objectif. Autant de défis auxquels sont confrontés l’équipe de France et la Serbie cet après-midi. Avec un jour de repos supplémentaire, et avec l’énergie du public du stade Pierre Mauroy, les Bleus ont pris le meilleur départ. Ils ont mis du mouvement en attaque, amenant à deux paniers, dont un derrière l’arc, de Nando De Colo. Encore une fois, le natif d’Arras a été la locomotive de son équipe en attaque. Les tricolores ont accusé le coup lorsqu’il manquait d’adresse mais ils se sont aussi mis à l’abri avec les 8 points du joueur du CSKA. Les cinq lancers consécutifs convertis par Tony Parker (10-5 pour l’EDF après le cinquième) ont permis aux Français de creuser un premier écart.

Le coup de chaud d’Evan Fournier

Moins tranchante que lors des matches précédents, la Serbie a été gênée par la bonne défense française durant les cinq premières minutes du match. Les hommes de Sasha Djordjevic ont fini par créer des décalages en élargissant le jeu en attaque. Plus adroits en fin de première QT, ils sont finalement revenus à hauteur de l’EDF (16-16 après dix minutes) avant de prendre l’avantage. Ce fut de courte durée. Fraîchement entrée en jeu, Evan Fournier a marché sur un nuage l’espace de quelques minutes. Il a d’abord planté un trois-points pour stopper l’hémorragie avant de voler le ballon des mains de Nemanja Bjelica en défense. Sa claquette sur un raté de Gobert puis un autre panier ont donné deux points d’avance aux Bleus (25-23). Plus énergiques en fin de première période, les Bleus ont même accroît leur avantage avec un cinq plus défensif – De Colo, Kahudi, Batum, Gelabale, Gobert – sur le parquet. A la pause, l’EDF menait 37-32.

Nicolas-Batum-1400Tony Parker à la baguette, Nando De Colo et Nicolas Batum à la finition, Rudy Gobert en défense. C’est en s’appuyant sur ce quatuor magique que les Bleus ont pris 11 points d’avance en six minutes (50-39). TP a distribué deux superbes caviars, deux pour des paniers faciles de De Colo près du cercle et un autre conclu par un alley-oop de Batum.

Les deux joueurs ont eux ajouté chacun deux points de plus sur un exploit individuel pendant que Gobert, auteur de deux blocks spectaculaires, couvrait le cercle. L’écart n’a cessé de grimper alors que la Serbie prenait complètement l’eau. Une nouvelle contre-attaque de De Colo donnait même 16 points d’avance aux tricolores (56-42).

Plus attentive dans le début du quatrième quart, la Serbie a relancé la machine pour revenir sous la barre des 10 points (60-51). La France s’est mise à déjouer en attaque, multipliant les balles perdues. C’est grâce à sa défense qu’elle a maintenu l’écart. Florent Piétrus, Rudy Gobert et Mike Gelabale ont notamment enchaîné les blocks. De l’autre côté du parquet, c’est Evan Fournier qui avait une nouvelle fois la main chaude. L’arrière du Magic a planté deux tirs consécutifs pour redonner 12 points d’avance à son équipe.

Dominatrice sur cette rencontre, la France termine avec une belle médaille de Bronze !

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.