La France qualifiée pour les quarts

En s’imposant très difficilement face à la Croatie, l’équipe de France a décroché son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde.

C’est encore une fois dans la douleur que l’équipe de France a arraché son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde en Espagne. Les Bleus sont finalement venus à bout de la Croatie au terme d’une rencontre qui s’est disputée sur un faux rythme pendant près de trois quart temps. Nerveux, crispés et maladroits dans les premières minutes du match, les joueurs de Vincent Collet ont déjoué lors des dix premières minutes, n’inscrivant que 7 petits points (à 17% de réussite aux shoots) lors du premier quart. Boris Diaw a même ouvert la rencontre par un airball, imité un peu plus tard par Edwin Jackson. En dedans, l’équipe de France a su trouver des ressources en s’appuyant sur sa défense lors des trente minutes suivantes.

Nando De Colo dans le corps d’Evan Fournier

« Evan a fait ce que Nando aurait fait. Le seul joueur qui nous sauvait dans de telles situations c’était Nando. Il a joué, il n’a pas eu peur », expliquait Nicolas Batum au sujet de son jeune coéquipier Evan Fournier, auteur de 13 points ce soir.

Après avoir manqué ses débuts en Coupe du Monde, Evan Fournier a joué un rôle décisif dans le succès de l’équipe de France ce soir. Relégué derrière Edwin Jackson dans la rotation, il a profité de la nervosité de ce dernier – et de ses bonnes sorties contre l’Egypte et l’Iran – pour être relancé assez tôt dans la partie par Vincent Collet. Agressif et conquérant, le nouveau joueur du Magic n’a pas déçu. Il a mené la révolte française dans le second QT alors que son équipe peinait à inscrire le moindre panier. Il a marqué de loin mais Il a aussi provoqué ses adversaires directs en attaquant le cercle et même ressorti quelques ballons pour ses coéquipiers, à l’image ce décalage menant à un panier à trois-points de Joffrey Lauvergne seul dans le corner. « Je ne suis pas sûr que j’ai trouvé le déclic mais j’essaye de mettre du rythme. Personnellement ça va mieux mais je ne suis pas encore satisfait. Je rate encore deux ou trois lancers-francs », a-t-il confié.

Incisif dans le deuxième QT, Evan Fournier a été aligné d’entrée de jeu au retour des vestiaires, alors que la France menait d’un point (23-22). « Tourner à 20% aux tirs et à être à +1 à la mi-temps, c’est déjà un miracle », témoignait d’ailleurs Nicolas Batum.

Bojan Bogdanovic et Ante Tomic esseulés, la France fébrile

Plus rigoureux et plus appliqués, les Bleus ont alors pris le large et ont compté jusqu’à 16 points d’avance en resserrant la pression défensive sur les Croates, incapables de trouver la cible. Batum a notamment provoqué plusieurs balles perdues en coupant les lignes de passes, s’offrant ainsi la possibilité de conclure au dunk de l’autre côté du parquet.

Mais rien n’est jamais acquis avec cette équipe de France. Encore une fois, les hommes de Vincent Collet se sont relâchés dans le dernier QT, multipliant les petites erreurs et offrant ainsi aux Croates la possibilité de revenir dans le match. La sélection de Jasmin Repesa s’est principalement appuyée sur deux hommes : Bojan Bogdanovic et Ante Tomic, auteurs de 27 et 17 pts au total. Le premier nommé a enchaîné les tirs à trois-points quand le second s’est régalé dans la raquette.

La Croatie est même revenue à deux points avant de finalement lâcher prise sur un trois-points et des lancers-francs de Thomas Heurtel, qui a lui aussi effectué son lot d’erreurs (pertes de balles) en fin de match. La France s’en sort une nouvelle fois grâce à s solidité défensive mais les Bleus ne pourront se permettre de faire les mêmes erreurs au tour suivant, avec un affrontement annoncé face à l’ogre espagnol (La Roja affronte le Sénégal ce soir).

————————————————————————————————————————–

LE LIVE

1er QT : France 7-15 Croatie

Mickael Gelabale donne le ton ! L’ailier français trouve l’ouverture à 3-points et ouvre le score pour les Bleus ! Boris Diaw est lui moins en réussite. 0/3 pour le capitaine de l’équipe de France.

Bogdan Bogdanovic est chaud en ce début de match. Déjà 5 points pour le Croate qui ramène les siens avant que Dario Saric ne donne l’avantage à la Croatie pour la première fois (5-7).

Les Français sont dans le dur avec un 2/12 aux tirs. Un entame catastrophique qui profite aux Croates. 13-5 pour la Croatie sur un nouveau panier inscrit par Tomic à l’intérieur.

Aucun panier depuis bientôt 5 minutes pour les Bleus. Il faut stopper l’hémorragie. Vincent Collet demande un temps mort.

8 points de retard à l’issue d’un premier quart où l’équipe de France a shooté à 3/16. Bogdanovic a fait très mal aux Bleus dans ce premier acte avec 9 points à 4/5.

Mi-temps : France 23-22 Croatie

Un gros contre de Nicolas Batum suivi d’un gros dunk de Rudy Gobert. Les Français sont revenus sur le parquet avec de biens meilleures intentions.

Plus agressifs en défense et au rebond, les Bleus haussent le ton ! Magnifique lay up d’Antoine Diot qui ramène la France à 3 petits points (12-15).

Toujours pas le moindre point pour la Croatie qui s’en remet à Rudez à longue distance (12-18).

Bonne entrée d’Evan Fournier qui permet aux Bleus de rester au contact sur un gros shoot primé ! (17-18)

Les Croates sont moins en réussite face à une défense française bien regroupée. Evan Fournier (encore lui), redonne enfin l’avantage aux siens (19-18).

Muets pendant de longues minutes, les Croates retrouvent leur adresse en cette fin de 2ème quart. Lafayette puis Bogdanovic relancent la Croatie. De quoi agacer Flo Pietrus, à la lutte sur tous les rebonds offensifs et qui gène considérablement les intérieurs croates sous le panier.

A l’approche du repos, ce sont les Français qui impriment le rythme. Dans le sillage d’Evan Fournier (7 points à 3/6) , les Bleus virent en tête à la mi-temps (23-22) et ont parfaitement relevé la tête après un premier quart complètement raté.

3ème QT : France 46 – 34 Croatie

Les deux équipes sont reparties s’échauffer. La partie tarde à reprendre en raison d’une panne de chrono.

Le match reprend enfin. Et bonne nouvelles, les Bleus ne semblent pas avoir été perturbés par l’incident. Lauvergne et Batum font mouche à mi-distance et la France mène 27-22.

Discret offensivement en première période, Boris Diaw y va à son tour de son 3-points. La France continue de faire la course en tête.

2/2 pour Joffrey Lauvergne, véritable poison sous le panier adverse. Les Croates résistent mais ce sont désormais les Bleus qui dictent le tempo du match.

Le show Evan Fournier continue ! Deux gros lay-up de suite de la part de l’ancien Poitevin qui bénéficie d’un lancer bonus qu’il convertit pour donner de l’air aux Français (35-27).

Trois-points de Joffrey Lauvergne ! Bien servi par Evan Fournier, l’intérieur français inscrit son premier panier primé de la rencontre dans le corner.

Maladroits depuis plusieurs minutes, les Croates perdent des ballons en attaque, ce qui donne l’opportunité à Nicolas Batum d’aller dunker de l’autre côté du parquet. 42-30 pour l’équipe de France qui semble enfin avoir trouvé son rythme.

Nouvelle interception et nouveau dunk en contre-attaque pour Batum ! Temps mort demandé par Jasmin Resepa, le coach de la Croatie.

Excellent en première période, Bojan Bogdanovic profite d’un cafouillage dans la défense française pour inscrire ses premiers points depuis le retour des vestiaires (13 pts au total).

Les Français semblent enfin avoir trouvé leur rythme et ils ont ainsi accentué leur avantage au tableau d’affichage dans le troisième QT. Il ne faudra pas se relâcher dans les dix dernières minutes (46-34).

4ème QT

La Croatie attaque ce dernier QT sur de bonnes bases avec un trois-points de Bojan Bogdanovic. L’écart est redescendu sous la barre des dix points. 48-39.

Thomas Heurtel pose des difficultés à la défense croate sur les pick&roll. Le meneur tricolore a parfaitement servi Joffrey Lauvergne, qui n’avait plus qu’à dunker. Sur l’action suivante, il a distribué un caviar à Mike Gelabale qui a d’abord manqué le panier facile avant de se reprendre.

Ante Tomic a pris feu ! L’intérieur de Barcelone enchaîne les paniers dans la peinture et Vincent Collet est contraint de prendre un temps mort. 52-45 pour l’EDF.

Trois-points pour Mike Gelabale ! Juste avant la fin de la possession ! Markota lui répond dans la foulée. La rencontre s’emballe enfin !

Mauvais passage de la défense française alors que le public espagnol siffle les Bleus en cette fin de match. L’écart est désormais de 6 points en faveur de l’EDF à 4min36 du buzzer.

Nouveau panier primé de Mike Gelabale, voilà de quoi donner un peu d’air aux tricolores même si Ante Tomic inscrit un nouveau panier à l’intérieur.

Ante Tomic ne tremble pas sur la ligne des lancers. 17 points pour l’intérieur croate et 60-54 en faveur de l’EDF.

Tir à trois-points compliqué mais réussi par Heurtel ! Les Bleus tiennent le match par le bon bout.

Le petit meneur français prend ses responsabilités dans le dernier QT, comme souvent depuis le début du tournoi. Après avoir perdu un ballon menant à un panier croate, il se reprend en inscrivant ses deux lancers-francs.

Bojan Bogdanovic ramène la Croatie à deux points avec un tir lointain ! Les Bleus ont enchaîné deux pertes de balles stupides permettant ainsi à leurs adversaires de revenir dans la partie. Vincent Collet a pris un temps mort. 66-64 pour les Bleus, 54 secondes à jouer.

Déjà 27 points pour Bogdanovic, meilleur marqueur de la Croatie depuis le début du tournoi.

Rebond très important de Boris Diaw suite à un tir extérieur manqué de Bogdanovic ! Les Croates font faute sur le capitaine des Bleus dans la foulée.

Thomas Heurtel ne tremble pas et rentre ses deux tentatives sur la ligne des LF. 68-64 pour les Bleus.

L’équipe de France se qualifie à l’arrachée ! Une victoire au caractère pour les Bleus !

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.