La France se balade contre la Russie

Deux jours après avoir vaincu la Serbie, l’équipe de France s’est promenée contre la Russie (93-55), à Villeurbanne pour son troisième match de préparation à l’Euro. Les Bleus montent en puissance.

La petite gifle reçue contre la Finlande la semaine passée aura donc permis aux Bleus de se remettre dans le sens de la marche. Déjà convaincants contre la Serbie vendredi à Nancy, les Bleus ont donc enchaîné un deuxième succès consécutif contre une Russie qu’elle retrouvera bien au premier tour de l’Euro dans un peu moins d’un mois – la Fiba ayant finalement autorisé la Russie à disputer la compétition. Très appliquée, la France n’a jamais été inquiétée et a même tué tout suspense au bout d’un quart temps avec ses 17 points d’avance (28-11) avant de tranquillement gérer la suite de la rencontre. Plus constants et incisifs que face aux Serbes, les Bleus se sont vraiment rassurés en montrant un visage conquérant tout au long de la rencontre comme en témoignent leurs 17 interceptions. Seuls un léger passage à vide en début de troisième quart-temps (1-7) et une maladresse à trois points (5 sur 20) sont venus ternir la performance des Bleus qui ont enregistré la plus large victoire de leur histoire face à la Russie (+38). Il faut tout de même souligner que l’opposition fut relativement faible puisque la sélection d’Evgeny Pashutin, privée de Shved, Mozgov ou Khryapa, semble en pleine phase de reconstruction et n’a existé que grâce à son adresse extérieure (9 sur 21 à trois points), et particulièrement celle de  Fridzon (13 points, à 3 sur 4 derrière l’arc).

Kahudi marque des points, Fournier moins

Déjà très en vue face à la Serbie, Rudy Gobert (9 points, 4 rebonds, 2 contres) se positionne clairement comme le pivot titulaire des Bleus pour l’Euro. Avec ses bras tentaculaires, l’intérieur du Jazz a encore montré sa grande force de dissuasion dans la raquette. De leur côté, Nicolas Batum (16 points, 3 rebonds, 3 interceptions) et Nando De Colo (12 points, 5 passes, 2 interceptions) ont confirmé leur bon état de forme du moment tout comme Joffrey Lauvergne (13 points) et Antoine Diot (6 points, 3 rebonds, 3 passes), particulièrement efficaces en sortie de banc. Avec l’absence de Thomas Heurtel (douleurs au dos), Charles Kahudi et Evan Fournier, en ballotage pour figurer parmi les 12 pour l’Euro, avaient une belle carte à jouer ce dimanche soir. Si le futur joueur de l’Asvel a marqué des points en défendant dur et en jouant juste (10 points, 6 rebonds, 3 interceptions), Fournier (4 points en 17 minutes de jeu) a fait preuve de timidité en refusant des tirs ouverts en première période. Si Vincent Collet semble avoir trouvé son cinq majeur, il lui reste encore quelques interrogations pour constituer sa liste finale pour la bataille de septembre. Il aura peut-être les idées un peu plus claires après le prochain match des Bleus, ce mercredi en Serbie.

Les statistiques du match

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.