France-Serbie ? « Une séance de travail globalement intéressante » pour Vincent Collet

Malgré la défaite, Vincent Collet, Tony Parker et Boris Diaw avaient du positif à retirer de la rencontre face à la Serbie.

boris diawAmical ce France-Serbie ? Certainement pas ! On ne parle pas que de l’accrochage entre Alexis Ajinça et Nikola Jokic pour le dire mais parce que les deux formations ont jeté toutes leurs forces dans la bataille. « L’état d’esprit était là » appréciait Vincent Collet tandis que Boris Diaw voyait une prestation « de bon augure » pour la suite malgré la défaite. Et comme l’a si bien dit Tony Parker « il y’a encore pleins de choses sur lesquelles on peut progresser ».

Boris Diaw

« C’était un match difficile mais c’est pour ça que l’on a fait ce calendrier de préparation. On sait qu’elle resserrée donc c’est bien de rentrer dans le dur dès le début. Le match était très bien pour nous afin de nous tester. On voulait voir ce qu’il nous restait à travailler. Ce qui est sûr c’est que dans l’engagement ça a été très bien. On a fait plus d’erreurs qu’eux en fin de match et c’est pour ça qu’on le perd (hier). Mais c’est quand même de bon augure pour la suite. Un match plus facile pour la dernière de Tony ? Mais ça n’était pas un jubilé (il rigole). C’était un vrai match de préparation ».

Tony Parker

« Je pense que l’on s’est bien battu. On avait quinze points d’avance mais on a manqué de concentration. On n’a pas réussi à terminer le match. C’est difficile de jouer une grosse équipe comme la Serbie après seulement deux entraînements. Globalement on peut être satisfait mais il y’a encore pleins de choses sur lesquelles on peut progresser. Mon rôle dans l’équipe ? On va en discuter avec Vincent. C’est lui qui va décider. Je suis prêt à n’importe quoi pour que l’équipe gagne ; c’est ça le plus important ».

Vincent Collet

« On a eu un gros passage pendant lequel on a fait des choses intéressantes défensivement. Le petit incident qu’il y’a pu y avoir nous a un peu cassé le rythme. Derrière on a eu un coup de moins bien. On a été un peu court dans le quatrième quart-temps. Globalement c’est une séance de travail intéressante. Au niveau des intentions je suis plutôt content. Quand Tony est parti (de la conférence de presse ndlr) je lui ai adressé un satisfecit parce qu’au début du troisième quart-temps il s’est employé. Il a pressé la balle. On sait qu’il n’a pas toujours fait ça dans les matchs amicaux. C’est le signe qu’il voulait aussi montrer le chemin aux autres. L’état d’esprit sera fondamental au TQO et ce soir (hier) il était là ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.