La France s’incline face au Brésil (63-65)

L’équipe de France a débuté sa Coupe du Monde par une défaite contre le Brésil (63-65). Les Bleus ont manqué de rigueur face à des Brésiliens bien en place.

France 63 – 65 Brésil

– La France s’incline pour son premier match. Les joueurs de Vincent Collet ne sont jamais revenus au score après avoir pris un éclat dans le deuxième QT. Huertas termine avec 16 pts, 15 pour Boris Diaw et 13 pour Nicolas Batum.

– MAIS OUI ANTOINE DIOT QUI RENTRE LE TROIS-POINTS. Une seconde à jouer, 63-64, Marquinhos sur la ligne.

– 63-60 suite aux deux lancers-francs de Florent Piétrus. Il reste quinze secondes à jouer, l’EDF va donc faire faute dès la remise en jeu… et espérer que les Brésiliens plient sous la pression.

– Huertas porte son total à 15 pts avec deux nouveaux LF inscrits. Il reste 33 secondes de jeu et les Bleus sont menés de 5 pts.

– Nouveau panier rapide de Thomas Heurtel !

– Heurtel prend ses responsabilités. Après avoir réussi un trois-points, le meneur manque son shoot. 4 pts, moins d’une minute à jouer.

– Presse tout terrain pour l’EDF. Toujours 5 pts d’écart.

– Marquinhos il est bon. Vraiment. On a déjà faite la blague sur le PSG ? On se détend comme on peut car ça sent mauvais pour l’EDF à 2 minutes 25 de la fin.

– Money time. 3 minutes, 5 points d’avance pour le Brésil. Ambiance explosive à Grenade.

– Je vous ai déjà dit que Marcelinho Huertas était un magicien ?

– Marquinhos c’est pas un joueur du PSG ? Blague à part, son trois-points fait mal même si Gelabale lui répond dans la foulée.

– Encore six minutes à jouer et l’EDF est menée de 5 pts. Les « allez les Bleus » du public détonnent avec les sifflets espagnols.

– BORIS AVEC LA FAUTE MAIS OUI CAPITAINE !

– Huertas plante un trois-point bien douloureux juste après un panier de Boris Diaw… +8 pour le Brésil.

– Le dernier QT commence de la même manière que s’est conclu le précédent : sur la ligne des LF. Barbosa assure malgré les cris du public français à Grenade.

3e QT : France 41 – 45 Brésil

Le troisième QT a eu des allures de concours de lancers-francs entre les deux équipes. Les Bleus n’ont pas réussi à inverser le tendance et entameront donc le dernier QT avec 4 pts de retard.

– Soirée open bar digne du Macumba night dans la raquette de l’équipe de France. Nene inscrit un nouveau panier de près.

– L’EDF enchaînent les LF sous les sifflets. Les Bleus ont recollé à trois points.

– Retour d’Antoine Diot à la mène. Le Brésil mène 35-40. 11 pts pour Batum.

– C’est quoi ce son ? Ils sont sérieux à Grenade ?

– La petite passe dans le dos en contre-attaque, Splitter à la finition. Do Brazil mon frère.

– Troisième faute de Lauvergne, remplacé par Rudy Gobert.qui met un block à Varejao avant de faire une faute à son tour.

– Le Brésil ne faiblit pas. Toujours quatre points d’avance pour Nene et ses coéquipiers.

– Boris Diaw cherche en permanence Joffrey Lauvergne. Après deux balles perdues, il a enfin réussir à servir le pivot français qui provoque a faute et récolte deux lancers. 2/2.

– Et un panier à trois-points de Nicolas Batum ! 29-30.

– Le touché de Tiago Splitter face à Boris Diaw !

– C’est parti pour la deuxième période. Lauvergne est de retour sur le parquet.

– En attendant le début du troisième QT, on en parle de la coupe de cheveux d’Evan Fournier ?

– 20 ans que je suis dans le milieu de la mascotte, jamais vu des mascottes aussi ridicules que celles de la Coupe du Monde en Espagne. Même Footix avait plus de dégaine.

2e QT : France 26 – 28 Brésil

Et bien le voilà le passage à vide ! La France souffre depuis la deuxième faute de Joffrey Lauvergne. Le jeu est moins fluide, les pertes de balle se sont multipliés et les Bleus s’exposent aux contre-attaques des Brésiliens. Il va falloir se reprendre en deuxième période.

– Les pom-pom girls de Grenade > la circulation de balle française.

– Et hop, le Brésil repasse devant sur un shoot à mi-distance de Neto. 24-26.

– Nouvelle balle perdue pour l’équipe de France. On sent un peu de nervosité du côté français.

– Splitter qui fixe en bas pour ressortir sur Huertas à trois-points : la combinaison meurtrière du Brésil.

– Vilain airball de Thomas Heurtel contraint à balancer un saucisson avant le buzzer des 24 secondes. La France peine à faire circuler la gonfle. Temps mort pris par Vincent Collet. Les Bleus mènent 24-20.

– Beau mouvement de Boris Diaw qui sert Gobert pour le dunk. L’arbitre avait sifflé avant.

– Le Brésil peine à faire circuler la balle. Varejao fait signes à ses coéquipiers de se calmer. Tranquillo.

– La raquette brésilienne a de l’allure mais elle souffre face à la présence de Rudy Gobert, très actif depuis son entrée en en jeu.

– Barbosa, gâchette depuis le bug de l’an 2000.

– Barbosa qui défend sur Batum, faut poster ça Nico !

1er QT : France 18 – 10 Brésil

– Bon premier QT de l’équipe de France. Les Bleus sont solides en défense et on a eu le droit à quelques séquences intéressantes en attaque. Les joueurs de Vincent Collet doivent continuer sur ce rythme et éviter de connaître des passages à vide comme ce fut le cas en préparation.

– ET BIM ENCORE GOBERT ! Bien servi par Piétrus, ça donne un gros dunk.

– Avec le trois-points de Leandro Barbosa en guise de réponse. 16-10 pour l’EDF.

– ET LE GROS TOMAR DE RUDY GOBERT !!!!

– 12-3 pour l’EDF suite à un nouveau panier primé de Diaw, comme d’habitude, les joueurs de Vincent Collet démarrent fort.

– Nous sommes légèrement en retard pour cause de Wifi défectueux dans la salle de Grenade los amigos mais les Bleus mènent 9-3 sur un trois-points de Nicolas Batum !!!!

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.