France-Ukraine 2 pour « tester la constance »

Pour Boris Diaw, la large victoire ne doit pas masquer le travail qu’il reste encore à fournir.

Après la défaite à Belgrade face à la Serbie, on attendait une réaction des Bleus face à l’Ukraine. Pour cette première confrontation, la deuxième ayant lieu ce dimanche, les joueurs de Vincent Collet n’ont pas déçus. Signe que tout était relativement bien en place, Tony Parker n’a pas marqué un seul point et n’a même pris aucun tir, ce qui ne lui était encore jamais arrivé sous le maillot tricolore. Cependant à l’image du capitaine Boris Diaw, il n’était pas question de s’enflammer outre-mesure après cette victoire. « On ne peut pas se permettre un résultat différent dimanche. Ce match testera notre constance. Ce soir on a été concentrés du début à la fin, on a eu une bonne présence défensive. Il faut savoir le répéter face à une équipe qui réagira à son tour. Même si on vient de les battre, il faut éviter la suffisance » (L’Equipe).

Ce rendez-vous de dimanche sera le dernier match dans une configuration à quatorze. En effet, Vincent Collet doit encore retirer deux joueurs pour avoir son équipe définitive. Si le sort de Mam Jaiteh est scellé, il reste encore une interrogation sur un des joueurs extérieurs. Dans la course au ticket, Thomas Heurtel semble avoir perdu quelques points, n’ayant pas montré une grande confiance lors de ses prestations. Mais le joueur de l’Anadolu a pour lui d’être le seul meneur pu du groupe hors Tony Parker. A suivre…

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.