ALL STAR GAME

France Vs Lituanie : La France s’impose avec un grand Tony Parker

Ça aura été très dur, mais l’EdF a rempli son contrat en faisant craquer la Lituanie sur la fin pour s’imposer 82-74.

La France bien réveillée

Les deux équipes jouent tout de suite près du panier en servant Turiaf d’un côté et Valanciunas de l’autre. l’EdF a l’air bien en jambe et prend directement l’avantage 6-2 au bout d’1’30’’ de jeu. L’énorme pression défensive des Bleus leur permet de faire le break 15-6, grâce notamment à l’impact de « Gelabatum » et au pressing défensif de Tony Parker sur le meneur adverse, Mantas Kalnietis. Même si la Lituanie recolle un peu grâce à son adresse extérieur, mais l’abattage global de Ronny Turiaf dans la férocité (même s’il laisse 4 lancers francs en route), fait un bien fou et les fautes continuent de tomber du côté des Baltes (6-2 à 3 minutes de la fin du quart). Les Lituaniens parviennent tout de même à rester dans la course en haussant considérablement leur intensité dans l’exécution offensive grâce à Pocius et Kleiza (11 pts en cumulé). Ils reviennent même à 1 point (22-21) à une minute de la fin de la période avant que TP ne redonne un peu d’air sur un panier longue distance.

Score à la fin du premier quart-temps : France 25-21 Lituanie

 

Retour tonitruant de la Lituanie

Contrairement à son match face à l’Argentine où elle n’avait jamais trouvé le moyen de se mettre dans le rythme, la Lituanie a cette fois trouvé le moyen de monter en intensité et l’arrivée de Jasikevicius sur le terrain lui permet de retrouver l’organisation collective qui fait historiquement sa force. La Lituanie prend même un point d’avance sur un nouveau tir de Pocius (26-25 à 8’20’’) avant que Batum ne signe 4 points de suite pour redonner l’avantage. Pocius est décidément chaud bouillant (13 pts à 100% en 5 minutes).

Les Baltes sortent une zone-press qui leur permet de reprendre à nouveau l’avantage (33-32) et Vincent Collet est contraint de remettre TP et Turiaf sur le parquet pour essayer de retrouver plus de percussion. Les deux équipes s’échangent désormais les paniers mais le visage de la Lituanie a totalement changé par rapport aux premières minutes de jeu, c’est désormais l’EdF qui doit égaler l’intensité développée par son adversaire.

Batum (15 pts à 6/8 et 2 rbds) trouve tout de même des solutions en attaque pour garder l’équipe dans le coup mais la défense a énormément de mal à couvrir le pick & roll central des baltes puis à ressortir à temps sur les tireurs.

Score à la mi-temps : France 39-43 Lituanie

 

L’EdF monte en intensité et reprend l’avantage

L’EdF rentre bien dans le quart-temps dans l’intensité et ne se laisse pas distraire par les coups de sifflets similaires à ceux des arbitres venus de quelque part dans la salle. Au bout de deux minutes, les Français sont repassés devant grâce à Parker et Turiaf (44-43). Grosse frayeur cependant après une chute de Batum qui partait au dunk et qui reste un moment au sol avant de convertir ses deux lancers francs. Malgré un gros déchet aux lancers francs (2/8), Ronny est exemplaire dans le combat et la dissuasion (6 pts, 10 rbds, 1 pd et 2 ctrs en 11 min). 3’10’’ de la fin du quart, les deux équipes étaient toujours à égalité 49 partout.

Même si la défense tricolore a bien mieux tenu (2/12 aux tirs pour la Lituanie), les joueurs n’ont pas réussi à en profiter pour faire l’écart avant que Gelabale (de loin) et Diaw (deux paniers en dessous) ne signent un 7-0 à eux deux.

Score à la fin du troisième quart-temps : France 59-52 Lituanie

 

La France enfin au contrôle

Payants peut-être les efforts faits depuis le début de la rencontre, la Lituanie baisse d’un ton en défense et l’EdF en profite pour accroitre l’écart en trouvant des paniers en transition (65-54 à 7’40’’ de la fin). Deux très beaux contres de Batum mettent un coup supplémentaire au moral des Baltes avant queDiaw ne dépose un lay-up de ballerine (si, si) et que De Colo n’enfonce le clou avec deux paniers de suite (70-54 à 6 minutes de la fin). La Lituanie réussit pourtant une série à son tour (7-0), mais Parker et Batum trouvent à leur tour le chemin du panier pour éviter les frayeurs de dernière minute. Même si les Baltes se sont battus jusqu’au bout et ont réussi à considérablement réduire l’écart, l’EdF a su gérer sa fin de match pour s’imposer et prendre une jolie option sur la deuxième place du groupe.

Score final : France 82-74 Lituanie

FRANCE

FG 2pts 3pts FT Rbds
Name Min M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot As PF To St BS Pts
4 K. SERAPHIN 17 1/4 25 1/4 25 0/0 0 0/0 0 2 1 3 1 3 2 1 0 2
5 N. BATUM 34 8/11 72.7 7/9 77.8 1/2 50 4/4 100 1 5 6 0 2 1 2 3 21
6 F. CAUSEUR Did not play
7 Y. DIAWARA Did not play
8 A. TRAORE 4 0/1 0 0/1 0 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0
9 T. PARKER 36 9/14 64.3 7/11 63.6 2/3 66.7 7/10 70 0 5 5 2 1 4 0 0 27
10 Y. BOKOLO 1 0/1 0 0/1 0 0/0 0 0/0 0 1 0 1 0 0 1 0 0 0
11 F. PIETRUS 2 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
12 N. DE COLO 25 3/7 42.9 2/4 50 1/3 33.3 1/2 50 0 5 5 1 4 1 0 0 8
13 B. DIAW 38 5/10 50 5/9 55.6 0/1 0 0/0 0 2 4 6 8 2 2 1 0 10
14 R. TURIAF 18 2/4 50 2/4 50 0/0 0 2/8 25 3 7 10 1 2 0 0 2 6
15 M. GELABALE 26 3/6 50 1/3 33.3 2/3 66.7 0/0 0 0 2 2 0 2 1 0 0 8
Team/Coaches: 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTALS: 200 31/58 53.4 25/46 54.3 6/12 50 14/24 58.3 9 29 38 13 16 12 5 5 82

LITHUANIA

FG 2pts 3pts FT Rbds
Name Min M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot As PF To St BS Pts
4 R. KAUKENAS 10 1/5 20 1/5 20 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 4 1 0 0 2
5 M. KALNIETIS 26 3/9 33.3 3/4 75 0/5 0 0/0 0 1 3 4 3 2 0 0 0 6
6 J. MACIULIS 18 2/6 33.3 2/4 50 0/2 0 0/0 0 2 2 4 0 2 3 0 1 4
7 M. POCIUS 16 6/10 60 3/5 60 3/5 60 0/0 0 1 0 1 0 4 1 0 0 15
8 R. SEIBUTIS 7 2/2 100 2/2 100 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4
9 D. SONGAILA 17 1/1 100 1/1 100 0/0 0 2/2 100 0 3 3 2 1 1 0 0 4
10 S. JASAITIS 22 4/8 50 1/3 33.3 3/5 60 0/0 0 0 1 1 0 1 0 0 0 11
11 L. KLEIZA 29 5/11 45.5 5/8 62.5 0/3 0 7/8 87.5 1 6 7 0 5 0 1 0 17
12 A. KAVALIAUSKAS 15 1/4 25 1/4 25 0/0 0 3/4 75 2 2 4 2 2 0 0 0 5
13 S. JASIKEVICIUS 21 1/5 20 1/4 25 0/1 0 0/0 0 0 0 0 5 1 4 0 0 2
14 J. VALANCIUNAS 7 2/3 66.7 2/3 66.7 0/0 0 0/1 0 0 0 0 0 2 0 0 1 4
15 P. JANKUNAS 11 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 3 3 2 2 1 0 0 0
Team/Coaches: 8 21 29 14 26 26 1 2
TOTALS: 200 28/64 43.8 22/43 51.2 6/21 28.6 12/15 80 15 41 56 28 52 37 2 4 74
Tags : , ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (29)

  1. Zack

    Belle victoire des Bleus, mis les starters ont vraiment beaucoup joué.

    J'espère qu'ils seront moins sollicités pour les prochains matchs.

    Mais c'est vrai que cette victoire est peut être synonyme de 2° place du groupe.

  2. Hegotgame

    Quelqu'un sait pourquoi Diawara ne joue pas?!
    En défense c'est pas mauvais et je le préfère à Gelabale quand il poste.
    Nos ailiers postent beaucoup, ça peut faire des meilleurs points de fixation que Turiaf, et e trouve Diawara plus physique que Gelabale.
    Après Gelabale à été précieux.
    Je suis juste surpris que Collet l'ait pris pour ne pas le faire jouer…

  3. rapid

    Quelle défense en 2ème mi-temps, on a completement fait déjouer les lituaniens. Batum is back !! Parker aussi, et avec quelques matchs en plus, ça devrait être encore mieux. Diaw s'est réveillé aussi et ça fait vraiment plaisir de le voir offensif comme ça. Par contre, Turiaf je veux bien qu'il soit intense en défense, qu'ils se battent comme un lion et tout, mais 2/8 aux lancers francs c'est juste pas possible… ça va finir par nous jouer des tours ça… Les deux prochains matchs devraient permettre de faire un peu plus tourner, mais bon attention les équipes plus faibles ne sont souvent pas celles qui nous réussissent le mieux, donc méfiance, ce serait dommage de tout gacher.

    Bravo les mecs en tout cas, au vu de la prépa le début de compet est très bon et presque inesperé même par rapport à ce que je pensais moi ^^

  4. SeanE

    Et il faut reconnaitre que Turiaf a été précieux, Seraphin prenant mondele sur le match precedent de Ronny (fautes, turnovers, incapacité a finir des deuxiemes chances). C est pas mal que les performances des uns et des autres se compensent pour arriver a un bon niveau moyen.

  5. Burt Cassander

    Ils sont où les mecs qui bavaient sur Turiaf, la méforme de TP ou la motivation de Boris Diaw ??

    Il est précieux Turiaf, même si c'est pas un génie, toute équipe à besoin d'un gars comme lui.

    Par contre TP retrouve le rythme très rapidement, tout comme Batum, ce sont vraiment des compétiteurs dans l'âme, ils ne lâchent rien.

    Reste au banc de trouver son rythme. A voir contre la Tunisie et le Nigéria, sans pour autant prendre les matchs à la légère, pour pas refaire le coup des CDM.

  6. AND11

    Batum je t'aime.

    Très gros 3eme quart temps de notre cinq qui prend 15pts d'avance, cinq bien évidemment ou figurait Kevin Seraphin. CQFD.

  7. Hegotgame

    Turiaf à été pas mal oui, maison verra en quart.
    Boris a été critiqué mais à juste titre, on attend plus de lui c'est tout!!
    Et quand il nous fait un match comme ça, on aimerait juste que ça soit tout le temps comme ça!!
    Moi j'apprécie énormément Boris, je le trouve très important dans l'animation offensive. Mais quand il refuse les shoots ça me gave! La il fait beaucoup d'assists parce qu'il a été dangereux en attaque, que les défenseurs sortent sur lui, qu'il provoque des prises à deux poste bas…donc
    Il peut ressortir la balle pour un coéquipier démarqué et comme y a eu de l'adresse!!
    Il nous faut un Diaw agressif en attaque et c'est tout ce que moi je lui demande. Un peu de constance dans ses attitudes offensives!

  8. GW

    Parker, Batum et De Colo ont de la glace dans les veines.

    Deux 4e QT parfaitement maitrisés pendant ces J.O, c'est bon signe !

    Sinon j'espère que Pietrus va se remettre sur pied et que Collet va faire confiance au banc pour la suite des matchs de poule, les rotations à 7 avec Diaw et Parker qui jouent tout le match, ca risque de se payer plus tard dans la compétition !

    Turiaf est un bon guerrier, qui lache jamais et réveille les autres dans les temps faibles, mais je persiste et signe, quand les extérieurs n'auront plus autant d'espace que contre l'Argentine et la Lituanie, son jeu mono bourrin en attaque va peser dans la balance. Après Mahinmi et Noah étant absent, c'est un bon choix par défaut…

    Heureux d'avoir retrouvé Boris Diaw qui quand il joue agressif et sous le panier est ultra précieux !

  9. basketix

    Oui Turiaf a les mains carrés mais je préfère un mec qui suit le groupe blessé à l'Euro au lieu de partir en vacances à des joueurs comme Noah qui se fout du maillot ou Mahinmi qui ne vient pas alors qu'il est dans la même situation que Turiaf a niveau de la recherche de club. je préfère perdre avec Turiaf ou Vaty que gagner avec Noah et Maihinmi. Je préfère surtout Gagner avec Turiaf si possible.

  10. nicomaltese

    T'es lourds andy

  11. nicomaltese

    Turiaf est précieux et défend mieux que séraphin et Traore réunis. Point.

    Après j'aurais préféré Noah à sa place mais bon on sait ce qu'il en est.

    Du coup je trouve ce débat vraiment lourd.

    Après pour moi il est vraiment plus judicieux de le mettre dans le cinq pour l'intensité apportée.

    Tant qu'on y est pour moi le top joueur au poste 5 est Piétrus…… mais bon il est trop petit et léger…

    Du coup on en fini plus.

  12. Burt Cassander

    Je te remercie A-Sir, tu est une lumière pour moi.

    Un maître dans l'art de deviser et argumenter.

    Je ne le porte pas aux nues, je le remet juste à sa place. Un bon guerrier qui fait le taff qu'on lui demande. Point.

  13. A-Sir

    Tout le monde ne maîtrise pas le second degré, merci de nous en faire la brillante démonstration.

    C'est bien ça le problème de Turiaf, ce n'est qu'un très gentil et vaillant guerrier. Là on est aux JO contre la crème de la crème. Si tu ne vois pas qu'il y a un problème, c'est inquiétant.