Francis Flamme : « Les Qatariens n’ont aucun intérêt à venir au basket »

Le président du Paris Levallois a réagit sur la question de l’investissement qatarien dans le sport francilien.

Après avoir investi le football  via le PSG, les Qatariens ont récemment mis un pied dans le handball à travers le Paris Hand. Mais quid du basket ? Alors que cette présence fait naitre des fantasmes quant à une arrivée au sein du Paris Levallois, le président du club, Francis Flamme, a tenu à tempérer les ardeurs dans les colonnes du Parisien.

« Aujourd’hui, on n’existe pas pour eux. Je ne pense pas qu’ils aient pour projet de lancer rapidement un grand club omnisports parisien. Ils n’ont aucun intérêt à venir au basket et ce n’est pas à moi de les solliciter. Je ne suis pas opposé à ce qu’ils amènent 10 M€, mais je serais plus intéressé par un projet sur le long terme ».

Seulement si la zone géographique recèle d’un fort potentiel d’investisseurs d’autres bords, l’heure est plutôt à la frilosité. Cette question financière, primordiale pour tout club sportif, pourrait d’ailleurs inciter le PL à ne participer à l’EuroChallenge. Qualifié via leur sixième place en saison régulière, la question sera débattue en conseil d’administration le 25 juin prochain.

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. turin

    bien sûr que si,ils ont interêt à investir dans le basket 2nd sport mondial,en France 1er fournisseur de joueurs nba(hors usa),à Paris au centre du plus gros vivier de futurs basketteurs et ville qui a quand même une certaine visibilité(1ère ville visitée au monde)!

    je crois que le 1er problème du basket francais est l'âge et la frilosité de ses dirigeants!!

  2. Burt Cassander

    "je crois que le 1er problème du basket francais est l’âge et la frilosité de ses dirigeants!"

    pas forcément, ils ne cracheraient pas sur l'argent Qatar, mais s'ils investissent dans le handball, c'est parce qu'il accueille les championnats du monde je sais plus quand. Une histoire d'image, si cela se trouve, ils auront bientôt les CDM de basket, ce qui ne serait pas étonnant et à partir de là il investisse au PL ou à l'ASVEL …

  3. turin

    d'accord,mais en "bon politique" qu'il est ou a été,il sait que cette phrase est forte et interprêtable de nombreuses manières,je l'ai comprise comme un synonyme de "circulez,y a rien à voir,Paris c'est ma chasse gardée.

    il me semble qu'une arrivée de nouveaux investisseurs quand bien même Qataris serait bénéfique au basket francais,surtout quand les locaux se désengagent(coop/strasbourg)parceque c'est la crise(ce qui est un non-sens).

    Bref un peu de sang neuf chez nos mécènes et dirigeants(parfois c'est les mêmes),me sierait à merveille.