Frayeur pour les USA face à la Lituanie

La Lituanie aura joué les yeux dans les yeux avec les Américains avant de s’incliner finalement à cause de ses balles perdues.

C’est peut-être l’heure matinale (les Américains n’avaient joué qu’une seule fois aussi « tôt » depuis le début du tournoi), ou alors c’est tout simplement la qualité de jeu des Lituaniens, mais toujours est-il que les États-Unis sont entrés « péniblement » dans ce match.

Même après avoir fait plusieurs mini breaks, les joueurs US n’ont pas réussi à décrocher leurs adversaires comme ils l’espéraient. La faute à une défense US bien moins étouffante qu’elle a pu l’être lors d’autres matches (56% de réussite aux tirs pour les Baltes en première mi-temps) et à une défense lituanienne qui tient bien le choc. Ce sont d’ailleurs les hommes de Coach K qui ont été le moins adroit durant cette première partie de jeu malgré l’impact au scoring de Carmelo Anthony (14 pts à 5/8 en 12 min) et de Kevin Durant (9 pts en 10 min).

Les Américains peinent également à dominer au rebond et à tenir Linas Kleiza (16 pts, 5 rbds et 3 pds en 14 min). A noter également que la Lituanie a distribué presque trois fois plus de passes décisives que les Ricains (15-6). Après les 41 caviars du match contre le Nigéria, on imagine que Coach K va essayer de remettre un peu de collectif.

Score à la mi-temps : Lituanie 51-55 USA

La Lituanie est rentrée dans le 3ème quart-temps sur les chapeaux de roues et a même trouvé le moyen de passer devant au score (56-55 à 9’24’’ de la fin du quart), mais reprend dans la foulée un 7-0 en se relâchant qui la relègue à nouveau à 6 points. La Lituanie parvient cependant à ne jamais se laisser totalement décrocher malgré le nombre impressionnant de ballons perdus causés par la pression défensive des extérieurs US. Il faut dire que les Baltes font un match extraordinaire en attaque (quand ils gardent la balle assez longtemps pour pouvoir shooter). Leur pourcentage aux tirs (62% sur le 3ème quart-temps) et leur engagement au rebond leur permettent de rester dans le coup. Une meilleure gestion des dernières secondes du 3ème quart aurait même les rapprocher un peu plus au score (78-72 à la fin de la période).

Durant le troisième quart-temps, la Lituanie continue d’artiller avec autant de précision et les USA semblent se mettre à douter un brin lorsque Linas Kleiza redonne deux points d’avance à son équipe (82-80 à 6’41 » de la fin). Même si Team USA remet ensuite un coup de booster en défense et que la Lituanie se précipite un peu trop dans ses prises de décisions en attaque, aucune des deux équipes ne semble vouloir lâcher le morceau (87-86 à 4 min de la fin). Sans ses balles perdues, la Lituanie aurait pu même compter sur une large avance. Trois gros paniers de LeBron James et un tir lointain de Deron Williams redonnent de l’air aux Américains à l’approche des deux dernières minutes du match (+9). LBJ se met en mode playoffs 2012 pour assurer le scoring côté US, alors que les Baltes commencent à payer les efforts fournis jusqu’ici et laisse échapper le match sur le fil, 99-94.

Score final : Lituanie 94-99 USA

Tags :
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (2)

  1. rapid

    Quand tu vois les déclarations de Melo qui croit qu'il peut mettre une branlée comme au Nigéria à toutes les autres équipes ou des journalistes américains qui voient meme pas quelle équipe pourrait les mettre en danger, ça me fait bien marrer. Ils ont vraiment eu chaud aux fesses, sans un Lebron clutch (un peu à la Kobe dans la finale de 2008) et quelques possessions mal gérées par les lituaniens ça sentait le sapin.

    Tout cela montre bien que même s'ils restent les favoris, cette équipe est tout à fait prenable comme le pensait beaucoup.

    Après, je pense que ça peut être un bon avertissement pour eux et donc un match très utile. Après leur "déficit" à l'intérieur ils auront du mal à le corriger et c'est la dessus que les équipes doivent appuyer si elles veulent avoir leur chance.