ALL STAR GAME

Freddy Fauthoux est « très motivé et super enthousiaste » pour son nouveau défi

Nouvel entraîneur du Paris Levallois suite à la démission d’Antoine Rigaudeau, Freddy Fauthoux a de l’envie à revendre pour ce nouveau défi.

De l’aveu de Louis Labeyrie, l’annonce de la démission d’Antoine Rigaudeau a été une » surprise » qui a « presque enlevé le goût de la victoire » face au Havre. En effet le technicien n’avait pas mis ses joueurs dans la confidence, sans doute par envie de le protéger avant un match capital dans l’optique de la lutte pour le maintien. Pourtant « Le Roi » avait pris sa décision depuis trois jours. Son assistant Freddy Fauthoux était bien évidemment au courant et c’est d’ailleurs lui qui assumera désormais la fonction de coach principal. « On ne savait pas si les dirigeants allaient accepter que cela allait être moi ou pas. Mais je me tenais prêt. Ca s’est fait naturellement; les dirigeants m’ont demandé si j’étais intéressé sur les conseils d’Antoine. Je n’ai pas hésité ».
La transition ne devrait pas trop être compliquée à assurer dans la mesure où Freddy Fauthoux a l’avantage de déjà connaitre un groupe auquel il croit. Mais le technicien entend modifier quelques petites choses. « Tout le monde a sa personnalité. Je vais essayer d’apporter la mienne. Je ne vais pas faire du Antoine comme je ne vais pas faire du Obradovic« . Et quelle est la touche Freddy Fauthoux ? « C’est quelqu’un qui te laisse jouer ton basket … Il impose juste ca philosophie en attaque et en defense mais il ne bride pas les joueurs.. Il les pousse à donner leur maximum . Et en dehors c’est quelqu’un de très cool, je l’apprécie beaucoup » avoue Ludovic Vaty qui a joué sous ses ordres l’an dernier à Pau Nord-Est en Nationale 2. Pour Louis Labeyrie « il est comme quand il était joueur vaillant, intense, avec des coups de gueule« .
Mais avant de voir l’effet Fauthoux il faudra attendre début janvier et l’après-trêve hivernale. Une chose est sûre : le groupe qui se présentera à la reprise sera le même. « On va faire avec les joueurs qu’il y’a là. On pense qu’il y’a ce qu’il faut pour se maintenir en Pro A » a expliqué le technicien. La pression, que Fred Fauthoux explique avoir toujours « aimé« , devrait être maximale car avec cinq victoires pour dix défaites le bilan comptable du Paris Levallois n’est pas très rassurant.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.