ALL STAR GAME

Frédéric Fauthoux : « On aurait pu prendre beaucoup de plaisir cette année mais on n’en a pas pris beaucoup »

Après la perte du derby à Nanterre, l’entraîneur de Levallois Frédéric Fauthoux a fait un premier bilan de la saison.

10e avant la dernière journée de la Jeep Elite, Levallois a définitivement dit adieux à la possibilité de jouer les playoffs. Interrogé sur ce qu’il retenait de cette saison, Frédéric Fauthoux a notamment évoqué le fait  de ne pas avoir autant pris de plaisir qu’espéré par rapport au jeu que l’équipe a pu mettre en place. En filigrane, le technicien a aussi évoqué la question de l’arbitrage, et fait un point sur la rumeur Heiko Schaffartzik.

« Nanterre est monté d’un coup en intensité défensive. On n’a pas su répondre au défi qu’ils nous ont imposé. J’espère que l’on a beaucoup appris, moi y compris, pendant la saison. Quand je vois ce que proposent certains joueurs de Nanterre, c’est sur que je n’ai pas ce profil-là. Peut-être que certains peuvent se permettre plus de choses que les miens. Je suis très déçu que l’on n’ait pas pu jouer d’égal à égal. On manque d’expérience, et il va falloir que l’on en gagne assez vite pour les prochaines saisons. Je retire de cette saison que c’était une saison difficile, à tous les niveaux. J’ai appris certaines choses, et je ne me tromperais pas deux fois. Boris Diaw ? Quand je vois le traitement qu »il subi, si j’ai un conseil à lui dire c’est « arrêtes ». Mais ça n’est pas fini il reste un match. On fera le bilan chez nous. On aurait pu prendre beaucoup de plaisir cette année mais on n’en a pas pris beaucoup. Je ne suis sûrement pas le seul. Mais ça doit faire plaisir à certaines personnes. Je suis très en colère. Cela m’a quand même fait très plaisir de passer une saison avec Boris Diaw et Klemen Prepelic, c’était un régal. Après pendant les matches, ça ne s’est pas passé comme on l’aurait voulu. J’espère que le dernier match (la réception d’Antibes) on va le jouer d’une belle façon. Les gars méritent de sortir sur une note positive.

Heiko Schaffartzik ? Il n’y a aucun contact direct avec lui. Par contre on se renseigne sur le joueur pour voir s’il a un contrat ou pas, comme on s’est renseigné sur Hermannsson ou d’autres meneurs de jeu. L’année dernière j’ai souffert que certaines équipes qui jouaient contre nous sollicitent des Poirier, des Labeyrie pendant les playoffs. J’avais trouvé ça lamentable, donc je ne ferais pas ça à mes adversaires. J’attendrais que la saison se termine et je contacterais les joueurs qui m’intéressant par leurs agents. Peut-être qu’il faudrait mettre des règlements là-dessus. Mais je peux vous garantir qu’Heiko Shcaffartzik, hormis sur un abnc de touche, n’a jamais entendu le son de ma voix ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.