Frédéric Fauthoux : « On se met dans la difficulté tout seul »

Pour Frédéric Fauthoux le Paris Levallois a payé sa mauvaise première mi-temps face à Châlons-Reims.

Si le Paris Levallois s’est incliné sur un tir au buzzer en prolongation, les principaux regrets ne résidaient pas dans le money-time pour le coach Frédéric Fauthoux. Selon le technicien c’est la première mi-temps et les trop nombreuses fautes commises qui ont pénalisé l’équipe.

« Perdre au buzzer c’est toujours un peu dur mais c’est la prestation de la première mi-temps qui n’est pas du tout correcte. Forcément on se met dans la difficulté tout seul. Eux ont shooté 37 lancers-francs, ça veut dire que l’on est trop en retard, pas assez concentré. Mais l’équipe est restée soudée, unie et c’est quelque chose d’assez positif. Toutes les défaites sont dures à prendre. C’est spur que celle-là elle peut faire mal mais après on est capable de faire des gros matchs contre des grosses équipes à Levallois. Sur un match comme ça on peut trouver 50000 excuses mais on peut trouver 50000 fautes. Je ne comprends pas comment on peut donner 37 lancers-francs à une équipe. On était tout le temps en retard, ça n’est pas normal. Ca veut dire qu’il nous manquait ce petit truc que l’on avait contre Limoges. Il va falloir se ressaisir et faire un vrai match à Cholet ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.