Frédéric Fauthoux : « Retrouver un état d’esprit plus conquérant »

L’entraîneur de Levallois Frédéric Fauthoux n’a pas apprécié l’état d’esprit de ses joueurs face au Unics Kazan.

Battu de dix points par le Unics Kazan, Levallois n’a jamais vraiment eu sa chance, la faute notamment à un premier quart-temps raté. Pour le coach Frédéric Fauthoux c’est aussi l’état d’esprit qui est à pointer du doigt.

« On n’a pas mis l’intensité, l’énergie, l’enthousiasme qu’il fallait dans le premier quart-temps. Kazan a pu s’installer, ils ont marqué des paniers trop faciles. Contre des équipes de ce calibre-là, on peut faire ce que l’on veut mais on n’a pas l’équipe pour revenir. Il y’a assez d’expérience et de maîtrise en face pour maintenir un certain niveau. Ils savaient ce qu’il fallait faire pour nous arrêter. Avec -11 contre ce genre d’équipe, si on n’a pas un peu de folie c’est trop dur de revenir. L’équipe n’a peut être pas assez cru en ses chances. J’ai du mal à expliquer le visage que l’on a montré vendredi et celui de ce soir (hier). C’est une chose sur laquelle il faut que l’on travaille pour que l’on retrouve un état d’esprit plus conquérant. A la sortie de matchs comme ça c’est d’avoir des regrets sur le manque d’investissement des joueurs. Que l’on perde parce que l’on a une équipe plus talentueuse en face ça ne pose pas de problèmes. Mais perdre sans que les joueurs n’aient laissé au moins de l’enthousiasme, de l’énergie, on n’a pas besoin de talent pour ça. (Sur les deux matchs restants) On ne peut pas se permettre de ne pas jouer tous les matchs à fond. C’était le deuxième match que l’on jouait au complet depuis le début de la saison; on ne peut pas se permettre de négliger n’importe quel match. Les matchs nous feront progresser plus vite ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.