Frédéric Fauthoux : « Un gros relâchement »

Pour le coach du Paris Levallois Frédéric Fauthoux, le troisième quart-temps durant lequel ses joueurs ont encaissé trente points est inacceptable.

Depuis le début de la saison le coach du PL Frédéric Fauthoux l’a dit et redit : son équipe ne possède pas de marge. Quand l’un des joueurs passe à travers, cela se répercute immédiatement. Face à Dijon le relâchement collectif du troisième quart-temps (30-9) a ainsi annihilé les chances des Franciliens de passer l’obstacle Djon et d’atteindre les quarts de finale de la Coupe de France.

« On a eu un gros relâchement dans le troisième quart-temps comme on peut en avoir. Avant ça se faisait d’un match à un autre mais là ça s’est produit pendant le même match. On a manqué d’intensité, d’énergie. On a pourtant besoin de ça, surtout certains joueurs. Quand ils n’apportent pas ça ça devient compliqué. On sait où le bât blesse aujourd’hui ; à nous de le rectifier. On a très bien entamé le match, peut-être trop bien. Après on se sentait un peu trop facile. Maintenant ça aurait été bien de se révolter mais il faut surtout être présent d’entrée de match. On a eu certaines rotations qui ne nous ont rien apporté. Ça pour nous c’est difficile. Je le dis depuis le début de la saison, on n’a  de marge sur aucune équipe ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.