Frédéric Forte : « Il faut relativiser »

Pour le président du CSP, il n’y a pas encore lieu de s’inquiéter des résultats du club.

Alternant le bon et le moins bon, le CSP est actuellement en plein chantier alors que le championnat est déjà bien avancé. C’est à domicile que les difficultés de l’équipe sont pour le moment les plus criantes, Limoges restant ainsi sur une défaite de 28 points face au Havre qui n’est pourtant pas classé dans les hautes-sphères de la division. Ce manque de résultats probants à domicile embete d’ailleurs plus le président Forte que le strict bilan comptable.

« Il y a plus compliqué que la situation comptable : le public n’a vu son équipe gagner que pendant deux secondes depuis le début de la saison et on vient de prendre 28 points face au Havre. Ce n’est pas le plus agréable et le moins compliqué. Mais il faut relativiser. Contrairement à ce que j’entends chaque jour, ce n’est pas parce que l’on a pris un entraîneur étranger de renom que l’on sera champion de France. Trouvons d’abord l’équilibre entre rigueur et talent » (Républicain Lorrain).

S’il n’y a pas péril en la demeure, dans un championnat des plus denses, chaque défaite peut-être signe de difficulté tant la marge est mince pour les clubs.

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. lelas

    Tres bien on fait confiance a un capitaine de navire qui nous a jamais envoyé dans les rochers …

    Qu'il degage!!