Georgi Joseph : « On ne peut pas gagner en jouant comme ça »

Pour l’intérieur villeurbannais Georgi Joseph, l’ASVEL ne pouvait pas l’emporter avec le niveau de jeu affiché face au Paris Levallois.

Jaiteh JosephCertes l’ASVEL-Paris Levallois comptant pour l’avant-dernière journée d’Eurocup n’avait pas d’enjeu véritable pour les deux équipes mais une victoire aurait permis d’aller à Valence avec plus de sérénité pour jouer la qualification pour le Last 32. Mais l’équipe villeurbannais aura été pénalisée par trop d’éléments comme l’a expliqué le pivot Georgi Joseph.

« C’était compliqué pour nous sans Amara et avec Thomas qui se blesse tout de suite… On perd des ballons bêtement, on prend des shoots qui ne sont pas bien exécutés, on ne peut pas gagner en jouant comme ça… Maintenant, on n’a pas le choix, il faut gagner à Valence, on joue au basket pour vivre des matchs comme ça, et on n’a pas peur de cette équipe » (Site ASVEL).

 

Mais avant cette échéance européenne, Georgi Joseph et l’ASVEL vont devoir repasser par la case championnat avec la réception du Mans, une rencontre qui n’aura rien de simple. Si l’enjeu est différent de l’Eurocup, la victoire sera tout aussi impérative dans la mesure où l’ASVEL n’occupe à l’heure actuelle que la douzième place avec un maigre bilan de quatre victoires pour six défaites.

 

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.