Georgi Joseph : « Regrettable d’avoir pénalisé l’ASVEL »

Le pivot villeurbannais a réagi à la non prise en compte de son appel devant le CNOSF.

Mis en cause dans la désormais fameuse affaire des tweets d’Orléans, Georgi Joseph avait fait appel devant le CNOSF pour tenter de transformer la sanction de matchs fermes qui lui avait été infligée. Mais son appel a été rejeté et il est donc condamné à deux matchs fermes. Une sanction qui l’interpelle d’autant plus qu’elle pénalise l’ASVEL et non Orléans, son club de l’an dernier.

« Mes propos n’ont pas été élégants, je le reconnais, mais je n’ai insulté personne ! Et dire que le joueur de Chalon qui est à l’origine de cette affaire n’a absolument rien eu… C’est regrettable de pénaliser l’Asvel et de ne pas avoir pris en compte mon passé. C’est la première fois que je suis sanctionné, je pense avoir une carrière exemplaire » (Le Progrès).

Toutefois on peut au moins voir un point positif dans l’épilogue de cette affaire ; c’est que la sanction étant désormais actée de manière définitive, cela la clôt  enfin.

Tags : ,
Comments

Commentaires (7)

  1. ko8be

    Ah ! Ah ! Ah ! Fallait réfléchir, avant de vomir sa rage sur le net. Quand à dénoncer que c'est la faute d'un joueur de Chalon, je me marre, sachant que vous avez critiquer l'arbitrage… Il faut savoir assumer ces conneries, mais visiblement, il est autant intelligent que courageux… Pathétique !

  2. Max

    c'est ton comportement qui est regretable!

  3. mouss

    être sanctionner pour avoir mis un commentaire ou Twitter sur un réseaux social libre. c est n importe quoi.

    ou est passer la liberté d expression?????????

  4. lilyrose

    Ko8be tu m a l air d etre un bon con….