Georgios Bartzokas lâche l’Olympiacos

L’Olympiacos s’est séparé de son coach, Georgios Bartzokas, d’un commun accord au lendemain d’une défaite contre le Panathinaikos.

BartzokasLa pression était devenue trop grande pour Georgios Bartzokas. Coach de l’Olympiacos depuis 2012 et le départ de la légende Dusan Ivkovic, l’entraineur grec a décidé de quitter les Reds, d’un commun accord avec ses dirigeants, au lendemain d’une défaite en quart de finale de coupe contre l’ennemi du Panathinaikos.

L’histoire de l’ancien élève de Panagiotis Giannakis à la tête de la formation du Pirée a été jalonnée de haut et de bas, en dépit du triomphe lors de l’Euroleague 2012-13. Agé de 49 ans, Bartzokas était arrivé à la tête de l’Olympiacos précédé d’une réputation flatteuse acquise de par ses exploits réalisés aux commandes de la petite équipe de Maroussi.

Présenté par une large frange des Thrylos comme le simple héritier des systèmes d’Ivkovic au cours de sa première année sur le banc des Reds, les critiques s’étaient encore accentuées l’an passé, après son vrai-faux départ vers Fenerbahçe Ulker, avec qui il avait signé un pré-contrat au lendemain du sacre continental de 2013.

Au terme d’une saison 2013-14 dénuée de titres majeurs ( seulement une Coupe Intercontinentale glanée en septembre 2013, ndlr) malgré l’affaiblissement du Panathinaikos, à la suite du départ de Pedoulakis au profit du (très…) novice Alvertis, son coaching s’en était trouvé décrié – notamment après la série de quarts Euroleague contre le Real Madrid -, tant par les observateurs que par certains de ses anciens joueurs, à commencer par Pero Antic.

Pero Antic qui, au passage, en a remis une couche ce matin sur Twitter :

 Pour le remplacer, les noms de Fotis Katsikaris et Giannis Sfairopoulos sont pour l’instant évoqués.

Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.