Gérald Robinson la nouvelle bombe de la JSF Nanterre

Pour son premier match de championnat, le nanterrien Gérald Robinson a déjà marqué les esprits.

Pascal Donnadieu l’avoue en souriant « je suis content d’avoir pu signer rapidement Gérald Robinson cet été avant que les autres ne se mettent dessus. C’est un feu follet, un gars très créatif. Pour moi à un poste différent c’est un faiseur de jeu, un accélérateur de jeu. On va dire que c’est Kyle Weems au poste 2 ». Face au Sluc Nancy on a vu que l’ancien de Riga avait tout de la bonne pioche. 20 points, 6 rebonds et 8 passes décisives c’est ce que l’on appelle une prestation complète. « Tout le monde a découvert Robinson. Il arrive avec un cv assez formidable. On savait qu’il était très bon ; on l’a bien contenu tant qu’on était concentré. Quand on lui a laissé des espaces il les a utilisé soit pour marquer soit pour faire des décalages » analysait le coach nancéien Alain Weisz.

Lorsque son équipe était dans le dur, l’arrière, capable aussi de se décaler au poste 1, a porté son équipe en attaque grâce à sa vista à trois points. Mais il le reconnait, c’est « le fait d’avoir mieux défendu qui nous a permis de revenir. On ne pourra pas toujours gagner avec 90 pts donc il faudra mieux commencer les matchs. On doit continuer à travailler pour se construire en tant qu’équipe et pouvoir jouer notre meilleur basket en fin de saison ». Ce discours masque à peine une certaine ambition. Car Gérald Robinson n’est pas venu en Pro A pour faire de la figuration. « On est là pour gagner le championnat, jouer à fond toutes les compétitions ». Ça c’est pour le collectif car sur le plan individuel le 3e meilleur scoreur de la dernière VTB League (17,9 points de moyenne) vise le plus haut niveau européen, voir aussi la NBA. « Dans n’importe quel métier vous avez envie d’évoluer au plus haut niveau. Bien sûr j’ai envie de jouer au plus haut niveau que ça soit en NBA ou en Europe. Tout américain partant en Europe rêve un jour de NBA. Mais avant ça j’essaye juste de m’améliorer jour après jour, je suis focalisé sur ma progression ». Gérald Robinson a en tout cas le potentiel pour faire le même chemin que Kyle Weems et Deshaun Thomas avant lui à savoir se servir de son expérience à Nanterre comme tremplin. A lui de maintenir le cap pour y parvenir…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.