Gerald Robinson va faire son retour à l’occasion du derby

Le nanterrien Gerald Robinson va faire son retour à l’occasion du derby face au Paris Levallois.

Update : Cela devrait durer trois semaines, puis ensuite six mais la blessure de Gerald Robinson aux adducteurs l’a finalement tenu éloigné des parquets pendant trois mois. C’est à l’occasion du derby face au Paris Levallois qu’il ferra son retour.


12.04 Ce lundi le Nanterre-Chalon aurait du marquer le retour aux affaires de Gerald Robinson. L’arrière nanterrien traîne depuis début février une blessure aux adducteurs. L’absence de celui qui tournait à 13,9 points de moyenne avant son arrêt forcé se fait cruellement sentir mais problème Pascal Donnadieu ne sait pas encore quand il pourra exactement à nouveau compter sur lui.

« Ce type de blessure c’est la pire. C’est-à-dire qu’à partir du moment où il s’agir des adducteurs on vous donne à chaque fois un timing. Normalement il devait reprendre ce soir (hier) mais à partir du moment où pendant deux mois il ne fait rien il faut le remettre sur le terrain. Les examens qui ont été faits nous autorisaient à le remettre.  Mais à partir du moment où on le remet et qu’il ressent une douleur à un niveau supérieur, qu’on refait des examens, une IRM où il n’y a rien, qu’on lui fait passer une écho où on s’aperçoit que les douleurs se situent dans la même zone mais pas au même endroit et bien c’est au moins quinze jours voir trois semaines. Après il faut qu’il se remette car il n’a pas joué depuis début février. C’est un vrai gros coup dur mais ça fait partie des aléas du sport professionnel ».

Est-ce à dire que Nanterre va bientôt signer un joueur ? Rien n’est moins sûr d’autant que depuis le 31 mars le club ne peut plus signer qu’un seul et unique joueur.

« Que faire prendre un pigiste ? Il faut déjà trouver un bon joueur. Après si Gerald peut revenir on aura un joueur de trop. Sion recrute tôt on peut le payer très cher. L’an dernier Jo Passave s’était blessé lors de la dernière journée de championnat. On s’était retrouvé à poil c’est le cas de le dire car on avait déjà du remplacer Mykal. La sagesse c’est de s’accrocher comme on est, essayer de se faire violence pour gagner les matchs. Peut-être que si on doit prendre un joueur ça sera le plus tard possible. Mais c’est un jeu dangereux car si on a envie de faire les playoffs avec un effectif resserré on est sur le fil du rasoir. C’est à moi de prendre les bonnes décisions et de faire les bons choix ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.