Germain Castano : « Je regrette le dernier quart-temps où on fait trop d’erreurs individuelles »

S’il est optimiste pour la suite, l’entraîneur orléanais Gzermain Castano sait que ses joueurs ont encore beaucoup de travail à fournir.

Orléans était venu chez les Metropolitans 92 faire un coup, pour lancer leur saison de la meilleure des manières. Les joueurs de Germain Castano ont bien failli réussir leur coup. Mais selon le technicien, ils ont payé leurs largesses défensives et quelques erreurs individuelles lors des dix dernières minutes.

« Il y a des regrets évidemment car on est là. Au début du quatrième quart-temps, on est quasiment à match nul. C’est intéressant, mai on encaisse 26 points sur ce dernier quart-temps. Le plus intéressant c’est le 3e où on encaisse que 17. Si tu les laisses à 93 points, c’est compliqué. Je regrette le dernier quart-temps où on fait trop d’erreurs individuelles. C’est regrettable; il y a aussi quelques ballons que l’on ne doit pas perdre. A l’extérieur, ce sont pleins de petits détails qui coûtent très cher. C’est dommage car j’ai vu de bonnes choses. J’ai vu le ballon bouger, des joueurs prendre leurs responsabilités, d’autres un peu moins mais c’est le début de saison. Certains vont devoir élever leur niveau de jeu. On leur a dit dans le vestiaire. Je ne me satisfait pas d’une défaite mais j’ai vu de belles choses. Cette équipe sera capable de progresser.

Chez nous on a la qualité pour en mettre 94, 95. 87 à l’extérieur c’est correct mai tu en encaisses beaucoup trop. On ne touche pas assez l’adversaire. Ce match doit nous servir pour la suite. Il faut que l’on soit prêt, quitte à y laisser des plumes et à faire des fautes un peu vite. On doit toucher l’adversaire. C’est le haut-niveau du basket français; il y a de vrais joueurs. Si tu ne les touches pas, ils se baladent ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.