Ghrib et Beugnot reviennent sur le Game 2

Quelques minutes après le match 2, Nordine Ghrib et Greg Beugnot donnaient leurs impressions.

Nordine Ghrib :

Demain il y a un mètre de neige avec Devon Jefferson à 8 passes (rires). C’est ce qu’on lui a dit toute la semaine, que c’est important de se passer la balle et qu’on arrivera à le trouver encore plus facilement, que plus on donnera la balle aux extérieurs, plus ils arriveront à briller, plus il y aura d’espace libre pour lui. Donc demain, les boots… (rires)

Kim Tillie, bien sûr il marque des points, mais il n’y a pas que ça, il a bataillé dedans, il a fait des conneries qu’il a compensées par de l’énergie. Et après il y a bien sûr Edwin qui fait un très bon match, une très bonne entame, il nous aide à bien défendre dès le début. Ce qui fait plaisir, c’est que ça n’a pas été tout le temps sa plus grosse qualité la défense. Et je lui dirai en face, ce n’est pas qu’il ne défendait pas bien, mais c’est que ce n’était pas un joueur ciblé défenseur, c’était plutôt un shooteur. Aujourd’hui, il nous a énormément aidés, il a même mis la misère à Schilb à un moment. Il y a eu aussi un super Mike Gelabale qui n’est pas venu au match aller.

Pour Pops, on va faire le point, je n’ai pas voulu prendre de risque il avait mal à lever les bras.

Greg Beugnot :

Ce ne sont pas les 107 points qui me chagrinent, on a une équipe de Villeurbanne qui fait dans la globalité le même match que l’on a fait chez nous contre eux. Le résultat s’inverse rapidement. Quand l’adresse est là, l’intensité est là, Villeurbanne est très dur à jouer, c’est le cas ce soir ils font leur match, il n’y a rien à dire. On est jeune à ce niveau-là, nous sommes sous la dominance dans certains secteurs, c’est pas plus mal que ça se passe dans cette situation-là dans ces circonstances-là, on est exactement dans la même situation que Villeurbanne il y à 4 jours : vexé. Je pense qu’il va y avoir de l’orgueil qui doit rejaillir pour le prochain match. On a été agressé dans le bon sens du terme par une bonne équipe de Villeurbanne, ils ont mis sur le terrain l’orgueil qu’ils n’avaient pas mis chez nous. Curieusement la blessure de Pops leur fait du bien.

A eux de reproduire le même match chez nous, je pense que l’on a obligatoirement une réaction à avoir et c’est tout le charme de ces playoffs. Je pense honnêtement qu’on devrait revenir même à des 5 matches en playoffs, parce qu’il y a des intensités, des retournements de situation et c’est très agréable, je pense que si on questionne ce soir les télés, ils doivent être heureux des matches qui sont retransmis en ce moment.

A nous de nous mettre à la hauteur des équipes de palyoffs, ce qu’on a très bien fait sur le dernier match chez nous et qu’on a moins bien fait ce soir, on est jeune, on apprend, je pense que ce soir ils ont appris plus vite que prévue. C’est très bien ! C’est très bien, parce que si on était venu ici perdre de deux points en ayant un match d’une autre qualité de jeux, il y aurait peut-être eu la frustration certes, mais pas de la même façon. Donc c’est « 1-1, balle au centre ». J’ai souvent vu ça quand même chez certaines équipes qui avaient du jeu ouvert, ce qui est le cas de Villeurbanne et de Chalon. Il y a souvent de gros écarts parce que ça joue.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. L'Ancien

    Mr Ghib: "Qui rit Samedi, pleurera Mercredi ….." comme dit le proverbe !!!!! donc modestie et humilité !!!!!

    '

  2. Cypos

    "si on questionne les télés"… Quelles télés ??