Gravelines en pleine maîtrise

+22 face à Nancy, +23 face au havre, +17 à Pau et finalement +24 face à Poitiers. Le BCM s’est baladé ces dernières semaines et les adversaires ont pris cher.

En attendant les playoffs, le leader du championnat de Pro A continue d’assurer son rôle de rouleau compresseur toute en sérénité. Et même face à une équipe comme Poitiers, un cran (voir deux) en-dessous, les joueurs de Christian Monschau restent studieux :

« On a fait un match sérieux, comme toujours. On essaye d’être au maximum, on travaille bien la semaine pour être récompensés en match », témoigne Dounia Issa dans la Voix des Sports.

La fin de saison reste d’être un peu plus ardue avec un déplacement au Paris-Levallois et la réception de Chalon. L’occasion pour le BCM de se tester face à deux grosses cylindrées avant l’ultime phase playoffs.

« On est impatients. C’est la « vraie saison » qui va commencer. Mais on se sert de ces matchs pour se préparer. À l’entraînement, on s’impose constamment des challenges. Et il n’y a que des « winners » de chaque côté ! Ça ne rigole pas, on se met une grosse opposition. Ce serait trop dangereux de tomber dans la facilité alors que c’est une autre compétition qui va s’engager. »

Les Gravelinois sont conscients qu’ils seront très attendus et que la moindre erreur peut leur coûter cher. A eux de ne pas tomber dans le piège.

Tags :
Comments

Commentaires (14)

  1. Florian

    Et tout ça pour finir en une manche sèche à Bercy! sans oublier qu'avant l'euroleague, c'était champion (ou second) SR et champion PO qui y allaient. Je me demande en quoi ça leur est utile pour la conquête du titre d'avoir fini 1er au lieu de second …

  2. AND11

    J'espère vraiment qu'ils vont se faire sortir au 1er tour !

    GO CHOLET !

  3. doudou

    Y avait Al Pacino "le Parrain", maintenant on aAnd11 "le rageux"…On perd au change non?

  4. Rahsaan

    Et pourquoi tu détestes tant Gravelines ?

  5. BCMers

    C'est clair, aujourd'hui ça sert à rien de finir premier de la SR, aucune récompense, si ce n'est le "prestige" (c'est dire…).C'est d'autant plus injuste quand on regarde le bilan avec lequel le club va finir. Y'a guère plus que l'avantage du terrain. Et arriver comme étant "l'équipe à abattre", faut réussir à assumer.

    Sinon je comprends pas trop les gens qui ragent sur le club : au début de la saison, c'était le club cool, où on parie sur les français en leur donnant des rôles importants etc etc, et maintenant on rage parce que ce pari ne permet pas au club de jouer 3 compét' en meme temps ( proA + eurocup + coupe de france). Quant aux critiques sur le jeu soi-disant "moche" et "indigeste", ça me fait juste rire quand je regarde l'équipe jouer (ce que tous les détracteurs ne font peut-être pas).

    Mais bon, faut toujours des rageux, on a beau gagner avec la manière, y'aura toujours à redire.

  6. JO

    il y a toujours des jaloux et and11 en fait parti

    le jeu de gravelines est très dur en défense et en attaque le danger vient de partout.

    Et surtout c'est une équipe qui s'entend bien, peut etre pas comme nancy,hein and11?

    En tout cas à gravelines, on apprécie leur jeu.