ALL STAR GAME

Hervé Beddeleem : « Si les sanctions se confirment, pour nous, ça sera dramatique »

Pour Alain Béral, la victoire de cette rencontre interrompue devrait revenir à l’équipe en tête, le PL. Pour Beddeleem, des suspensions de joueurs gravelinois seraient dramatiques.

Akpomedah-Bokolo-ValentinDelrueSuite de l’épisode « PL vs BCM ». Samedi soir, les deux équipes ont vu la rencontre interrompue à 8 secondes du terme après qu’une bagarre générale ait été déclenchée. Si les joueurs impliqués ont tous utilisés Twitter pour s’excuser, les clubs se sont livrés un petit combat par communiqué de presse interposé. Le BCM Gravelines a lancé les hostilités avec un communiqué dénonçant clairement la culpabilité des joueurs du PL et dédouanant les Gravelinois. De son côté, les dirigeants du PL ont rétorqué en précisant qu’ils auraient souhaité qu’un communiqué officiel commun avec le BCM soit rédigé.

Dans l’Equipe du jour, Hervé Beddeleem a exprimé son désarroi

« Je suis consterné. C’est affligeant qu’une belle rencontre se termine en pugilat. Si les sanctions se confirment, pour nous, ça sera dramatique. Comment pourra-t-on se relever de ça ? Je n’ai plus de solutions. »

Avec son début de saison chaotique, le BCM, qui se trouve actuellement dans les fins fonds du classement de Pro A, n’avait pas besoin de ça. Les suspensions éventuelles de Yannick Bokolo, Cyril Akpomedah et de Yakhouba Diawara ne vont rien arranger aux affaires du club. Selon l’Equipe, ces trois joueurs, ainsi que Jawad Williams et Daniel Ewing du PL, ont écopé d’une faute disqualifiante avec rapport. Le Yak, de retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence, regrettait lui aussi les événements de samedi soir.

« En dehors du terrain, on est tous gentils. C’est terrible car c’était un très bon match. En tant que professionnels, on doit être capable de garder la tête froide. Aujourd’hui, je ne crois pas me tromper en disant que l’on veut tous s’excuser. »

Excuses ou pas, la LNB risque de frapper un bon coup pour condamner tout cela. On a tous en mémoire l’affaire des tweets qui avait vu la suspension de plusieurs joueurs d’Orléans il y a deux ans. Sur RMC, Alain Béral avait précisé hier que la Ligue saurait être exemplaire. Mais le président de la Ligue attend également que les clubs sanctionnent leurs joueurs :

« On attend même d’eux qu’ils sanctionnent les joueurs concernés dont l’attitude a mis en péril l’image de leur équipe et celle de la ligue. » (via L’Equipe).

Le dossier est traité en urgence, le PL étant toujours candidat pour la Leaders Cup. Reste la question du match interrompu. La ligue fera-t-elle rejouer la rencontre ?

« La commission tranchera mais pour moi la victoire doit aller à l’équipe qui était en tête. Ou alors il suffirait qu’un club mené au score déclenche une bagarre pour rejouer un match. »

Affaire à suivre…

Photo : Valentin Delrue

Tags : , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Niko

    Personne ne parle d'Elton Brown mais, même en tant que supporter du PL, ça serait abusé que seuls Ewing & Williams soient suspendus pendant que Diawara, Akpomedah et Bokolo vont eux aussi être suspendus. Ce qui est abusé pour le BCM c'est que ce sont 3 JFL et qu'ils vont devoir jouer avec 5 JFL… ça veut dire que leur occupe va être terriblement allégé. Bokolo doit bien regretter d'avoir chauffé Ewing inutilement comme ça à 8 secondes de la fin. La réponse d'Ewing est consternante à ce niveau voire stupide, disons le mais pqoi Bokolo vient le chauffer comme ça alors que le match est fini, il reste juste une touche à faire et basta….

  2. John Kayvin

    C'est quoi l'affaire des tweets?