La Grèce enfonce la Croatie

La Grèce s’estLa Grèce s’est adjugée une quatrième victoire de rang en disposant logiquement de la Croatie (76 – 65).

Zizis

Tu veux mon Zisis ?

Les temps sont durs pour la Croatie. Alors que les rumeurs de mésentente en interne vont bon train, une deuxième défaite, cette fois-ci concédée face à la Grèce, vient mettre la bande du très chaleureux Jasmin Repesa au bord du précipice (76 – 65). Prometteuse en préparation et lors de son second match au Mondial, disputé contre l’Argentine, la sélection croate s’est faite taffer dans les règles par des Hellènes beaucoup plus durs dans l’impact physique.

Emmenée par un Kostas Papanikolaou extrêmement précieux des deux côtés du parquet (14 pts à 7/10, 3 ints), la Grèce a profité à merveille du gros passage à vide adverse en début de second quart-temps pour afficher 19 unités d’avance au compteur. Monstrueuse dans la raquette, où Bourousis (13 & 10) et l’imprimeur Printezis (8 pts) s’en sont donnés à coeur joie, et impeccable dans la distribution de passe, grâce au virevoltant Nikos Zisis (3 pts à 1/7, 9 pds), la sélection hellène a logiquement engrangé une quatrième victoire de rang malgré les quelques sursauts de son opposant après la pause.

Remise sur de bons rails juste avant la pause par un Bojan Bogdanovic (20 pts, 4 rbds, 3 bps) enfin débarrassé de cette sangsue de K-Pap, qui lui avait déjà causé bien des misères lors de leurs quatre affrontements en Euroleague, la Croatie a peu à peu commencé à rendre la pareille aux Grecs dans le combat physique, jusqu’à revenir à huit petits points en début de quatrième quart par l’entremise de Dario Saric (10 pts à 4/12, 5 rbds) et d’Oliver Lafayette (20 pts).

Un sursaut toutefois insuffisant pour contrecarrer les plans de Kostas Kaimakoglou (14 pts, 6 rbds, 4 pds) et ses partenaires, tant la Grèce s’est montrée convaincante dans l’alchimie et l’intensité collective tout au long du match ce soir.

Avec leur bilan de deux victoires pour deux défaites, les Croates savent désormais que la qualification pour les huitièmes de finale passera irrémédiablement par une victoire face à son adversaire direct demain, à savoir Porto Rico.

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.