Greg Beugnot : « Nancy peut manifester une euphorie destructrice »

Malgré sa position de deuxième du championnat et au vue de la qualité de l’adversaire d’un soir, l’entraineur chalonnais ne part vainqueur d’avance.

Le dernier affrontement entre les deux équipes avait tourné à la punition, l’humiliation presque en demi-finale de la Semaine des AS (106-66). Depuis de l’eau a coulé sous les ponts mais Chalon a confirmé son statut de favori pour le titre quand le SLUC a parfois brillé par son inconstance. Et si Chalon a remporté son quart de finale de Coupe avec la manière, Greg Beugnot, coach de l’Elan se méfie de son prochain adversaire et de son jeu d’attaque.

« Notre match, contre Roanne a été remporté avec la manière. Face au Sluc, il y a autre chose à faire sur le plan défensif. Avec la qualité de ses joueurs, il est délicat d’être efficace quand ceux-ci jouent en première intention ou développent leur jeu rapide. Nancy peut manifester une euphorie destructrice. Ajoutez la motivation que l’on peut avoir pour se venger d’un adversaire qui a vous a mis 40 points à la Semaine des As » (Républicain Lorrain).

Avec une moyenne de 80 points par match, le SLUC est en effet une équipe pouvant se montrer séduisante dans son jeu offensif. Chalon devra donc répondre au défi défensif imposé mais n’encaissant que 74,9 pts de moyenne par rencontre, les Bourguignons ont prouvé depuis le début du championnat qu’ils étaient une des équipes les plus hermétiques de la division.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.